Attentats : le "testament" de Mohamed Abrini retrouvé dans une poubelle par les enquêteurs

L'homme au chapeau des attentats de Bruxelles, arrêté le 8 avril, avait écrit sur son ordinateur un texte qui expliquait ses motivations. Il a été retrouvé par la police belge.


L'homme au chapeau avait écrit un texte où il revenait sur ses motivations, au cas où il aurait été tué. Mohamed Abrini, inculpé dans l'enquête sur les attentats de Bruxelles et soupçonné d'avoir joué un rôle dans ceux de Paris, s'était confié, avant son arrestation, dans un document retrouvé par les enquêteurs, rapporte mercredi 18 mai BFMTV.

Francetv info revient sur cette nouvelle avancée de l'enquête.

Comment le texte a-t-il été retrouvé ?

Le "testament" de Mohamed Abrini se trouvait dans un ordinateur abandonné dans une poubelle de Schaerbeek, une commune de l'agglomération bruxelloise, près de l'appartement d'où sont partis les trois terroristes de l'aéroport de Zaventem. Une découverte qui rappelle celle d'un texte d'Ibrahim El Bakraoui, l'un des kamikazes, retrouvé dans des conditions similaires. Ce document, Mohamed Abrini a tenté de l'effacer : les enquêteurs l'ont retrouvé dans la corbeille de son ordinateur.

Que contient-il ?

Dans ce texte daté du 2 février 2016, le Belgo-Marocain de 31 ans parle de son frère, mort en juillet 2014 dans une attaque-suicide en Syrie. Un élément déclencheur de son engagement jihadiste : c'est à ce moment-là qu'il décide de rejoindre le groupe Etat islamique.

Toujours selon BFMTV, Mohamed Abrini qualifie les auteurs des attentats de Paris de "héros" et fait part de sa volonté de mourir en martyr. Il demande également à sa mère de le pardonner et lui promet "de l'accueillir au paradis". Mohamed Abrini a finalement été arrêté le 8 avril, à Bruxelles. Il est incarcéré depuis à la prison de Bruges.
Mercredi 18 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :