Côte d'Ivoire : reprise du procès de Simone Gbagbo après 15 jours de suspension

En Côte d'Ivoire, quinze jours après sa suspension le procès de Simone Gbagbo va reprendre ce lundi 28 novembre au tribunal d'Abidjan. Et les avocats de l'ancienne première dame, poursuivie pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, seront bien là. Alors que ceux-ci avaient décidé de boycotter les audiences, une médiation a permis leur retour.


Les avocats de Simone Gbagbo seront bien de retour sur le banc de la défense, mais ils restent très énigmatiques. L'ancienne première dame sera-t-elle là elle aussi ? « Vous verrez bien lors de l'audience », répondent-ils seulement.

Quant aux raisons de la fin de leur boycott, ils restent flous. Selon Rodrigue Dadjé, le principal avocat de l'accusée, c'est une médiation entre le bâtonnier et le procureur qui a permis de débloquer la situation. « On nous a assuré que les droits de la défense seraient garantis », explique-t-il. Mais il refuse de préciser si certains témoins vont finalement comparaître. Ce point est pourtant bien au centre du bras de fer.

Depuis plusieurs semaines, la défense demande d'entendre notamment Guillaume Soro, l'ex-chef de la rébellion et actuel président de l'Assemblée nationale, le ministre Jeannot Ahoussou-Kouadio ou encore l'ancien patron de l'armée Philippe Mangou. Des acteurs clés de la crise, selon elle. « En revenant, nous montrons notre bonne foi. Nous essayons tous de sauver la face de ce procès », lâche Rodrigue Dadjé.
Lundi 28 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :