Ziguinchor / Seydou Sané, président de APZ indexe le maire : « Il a montré qu'il manque de générosité et de compétences »


Les deux jours de marche initiées par des étudiants de la ville de Ziguinchor commence à faire réagir des responsables et porteurs de voix.
 
Seydou Sané, inspecteur de l’éducation et Président du mouvement APZ (Agir pour Ziguinchor) qui a porté sa voix pour dénoncer la posture de la municipalité dirigée par Ousmane Sonko. De ce fait, avec sa casquette d’homme politique, Seydou Sané, responsable de BBY à Ziguinchor dit : « je ne peux pas me réjouir d’une grève surtout quand il s'agit là d'un cri de cœur d'étudiants et d'élèves désemparés car ayant un maire qui préfère que l'on cotise pour lui, qu'il baigne dans le beurre. «Il a montré qu'il manque de générosité et de compétences. il a des carences sur la maîtrise des textes sur le code des collectivités territoriales. Rien ne peut interdire à une commune de soutenir ou de subventionner ses ressortissants qui se trouvent dans le territoire national loin de leur commune d'origine. C'est ainsi que l'amicale des étudiants de Ziguinchor à Dakar à Thiès à Saint Louis à Bambey ou à Ziguinchor doivent être soutenus» regrette le candidat malheureux de Benno lors des élections départementales de janvier 2022.
 
Cependant, il revient sur les raisons qui ont motivé l’équipe de Baldé à parapher ce contrat. « Ceux de Dakar préfèrent que leur soutien soit la location d’un immeuble leur permettant d’être proche de l’université de vivre en famille en solidarité car les nouveaux bacheliers sont accueillis et sont encadrés pendant le début de leur intégration. Ce qui a motivé le conseil municipal d’alors dirigé par le Maire Abdoulaye Baldé de signer un contrat avec un bailleur pour l’obtention d’un immeuble répondant aux attentes des étudiants. Le contrat ayant pris fin n’est pas renouvelé par la faute d’un maire ignorant et qui ne pense qu’à lui seul ».
 
Il poursuit pour dénoncer ce qu’il appelle « de manque de considération du maire » en ses termes. « Le maire snobe le mouvement associatif et sportif en refusant de subventionner les ASC et les mouvements de jeunesse alors que c'est une dépense obligatoire contenue dans les fonds de dotation. Les Présidents de zone souffrent pour trouver un parrain. L’équipe de son quartier sensée être la sienne est allé jusqu'à Diourbel pour trouver un parrain pour la finale de sa zone. Même pas un ballon ni maillot pour l'ASC de son quartier. Son seul slogan "Tout pour lui rien pour les autres". Quelle ingratitude ! la règle à la mairie de Ziguinchor et ce qui est connu de tous et qui est répété en chœur "le maire ne soutient pas, inutile de déposer une demande de soutien. Le maire accepte seulement d’être soutenu les lettres de soutien financier et matériel au maire sont les bienvenues » regrette l’ex premier adjoint au maire lors du magistère de Abdoulaye Baldé.
 
Revenant sur sa lecture de la gestion des ressources humaines de la mairie, l’ex premier adjoint de Baldé de dénoncer. « Les agents municipaux sont souvent menacés et harcelés avec le lot de demandes d'explication tous les jours. Leurs primes ne se paient plus (pour les agents servant dans les hôpitaux) plus d'heures supplémentaires à payer pour ce qui le méritent. L'accompagnement à la fête du 1er mai pour les travailleurs de la mairie conjugué au passé composé voilà la triste réalité que vivent ces employés. Ces syndicalistes ont envoyé un courrier demandant à rencontrer le maire mais rien jusqu'à présent conclut Seydou Sané qui sonne la mobilisation des membres de la coalition Benno Bokk Yaakaar.
Jeudi 5 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :