DAKARACTU.COM

Tapha Gaye, coach des Lionnes, sur la demi-finale de demain : « Le Mozambique c’est une machine… J’attends le diagnostic pour O. Thiam avec anxiété »

Samedi 26 Août 2017 - 01:59


Tapha Gaye, coach des Lionnes, sur la demi-finale de demain : « Le Mozambique c’est une machine… J’attends le diagnostic pour O. Thiam avec anxiété »
Malgré la victoire sur le Mozambique en match de poule, le coach des Lionnes se méfie de l’équipe qu’ils vont recroiser demain en demi-finale. Une machine très tactique, a-t-il dit de cette équipe, après la victoire contre le Cameroun en Quart. 
« Le Mozambique c’est une machine, très tactique et super collective, en plus de Lea Dongue difficile à contrôler. La dernière fois on nous a mis 23 points en première. Demain, nous tous nous savons que nous allons avoir un match compliqué. Une demi-finale plus compliquée que prévue, mais on est là pour compétir, on jouera pour aller en finale », a-t-il répondu aux journalistes.
Sur la blessure de son arrière Oumou Thiam, le coach a dit attendre avec anxiété l’avis des médecins.
«  Je ne sais pas encore ce qu’elle a. C’est clair que c’est une joueuse très importante pour nous. J’attends le diagnostic du médecin avec anxiété.  On souhaite vraiment l’avoir pour demain ».
Pour finir, Tapha Gaye a évoqué leur adversaire du soir, le Cameroun et leur début de match difficile. Même si a-t-il ajouté, il a été satisfait du comportement de ses joueuses.
« Les Quarts de finale sont toujours difficiles. En Afro basket, les matches de poule quand c’est terminé on rentre dans les play-off. Je disais aux joueuses, les quarts de finale c’est l’étape la plus compliquée. Et le Cameroun est une équipe physique, athlétique, elles ont joué avec leurs arguments, j’ai senti les joueuses tendues, tétanisées au début, mais au fur des minutes on a produit notre jeu ».
« Je suis satisfait, ne pas être content de la prestation de l’équipe c’est penser qu’on on va survoler. Mais les matches vont se jouer à partir de maintenant sur de petites choses. Je suis content de l’état d’esprit, elles ont serré les dents... »


Dakaractu








SUR FACEBOOK

LES DERNIÈRES NEWS DAKARACTU

SUR TWITTER