Pour se rendre à une fête à Monaco plage : quatre étudiants de l'UCAD font un crochet au quai de pêche de Soumbédioune pour se procurer de la drogue

Placés sous mandat de dépôt depuis le 09 janvier à la maison d'arrêt et de correction de Rebeuss, les étudiants, A. A. Diouf, El D. Sall, M. A. Diafouné et P. M. Mbengue de l'université Cheikh Anta Diop de Dakar, ont fait face au juge du Tribunal des flagrants délits de Dakar ce mercredi 11 janvier 2023 pour répondre des faits de détention de chanvre indien aux fins d'usage.
Pour ces motifs, ils ont pris 10 jours de prison ferme en guise d'avertissement.


Ils ont été pris la main dans le sac. En effet, à la date du 08 janvier dernier, les éléments de la brigade de Recherches avaient érigé un check point au Rond-point de Colobane. Ainsi, les hommes en bleu ont identifié les prévenus A. A. Diouf étudiant inscrit en Master 1 en géographie, El. D. Sall en deuxième année de comptabilité à l'UCAD, M. A. Diafouné, étudiant en Licence 3 à l'UCAD de Dakar,et P. M. Mbengue  étudiant inscrit en deuxième année de mathématiques à l'UCAD à bord d’un taxi. Après avoir arrêté ledit taxi, les éléments ont procédé à un contrôle. Par la suite, ils ont fait descendre les passagers (les étudiants) du taxi avant de retrouver dans la poche de chacun un cornet de chanvre indien. C'est dans ces circonstances qu'ils ont été arrêtés et conduit à la police puis déférés au parquet.

Placés sous mandat de dépôt depuis le 09 janvier, les mis en cause ont fait face au juge du Tribunal des flagrants délits de Dakar pour répondre des faits de détention de chanvre indien aux fins d'usage.


À la barre, les quatre prévenus ont tous reconnu les faits sans ambages. Interrogé en premier, M. A. Diafouné revient sur les faits. "Ce jour-là aux environs de 2 heures du matin, mes amis et moi avions quitté le campus social de l'université pour nous rendre à une fête à Monaco plage. Et pour rendre la fête belle, nous sommes passés par le quai de pêche de Soumbédioune où nous nous sommes procuré chacun un cornet de chanvre indien à 1000 francs. Et nous avions continué notre route. Arrivés au rond-point de Colobane, les éléments de la section de recherches nous ont interpellés. Par la suite, ils ont trouvé dans les poches de chacun un cornet de chanvre indien", a déclaré le mis en cause. À cet effet, les mêmes déclarations ont été tenues par ses co-prévenus à la barre. 


À la question du juge sur l'identité de la personne qui leur a vendu la drogue, ils affirmeront ne pas la connaître. 


Prenant la parole pour faire son réquisitoire, le représentant du ministère public a requis une application de la loi. Quant à la défense assurée par Me Iba Mar Diop, elle a sollicité du Tribunal une  dispense de peine vu leur statut d'étudiants. Mais malgré la plaidoirie de leur avocat, le Tribunal après en avoir délibéré conformément à la loi, a déclaré les prévenus coupables et les a condamnés à 10 jours de prison ferme...
Mercredi 11 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :