Kaffrine : Les autorités administratives déplorent le manque de coopération entre les populations et les forces de défense et de sécurité dans la lutte contre le trafic de stupéfiants


Kaffrine : Les autorités administratives déplorent le manque de coopération entre les populations et les forces de défense et de sécurité dans la lutte contre le trafic de stupéfiants
Au cours d'une cérémonie d'incinération de 140 kg de chanvre et de produits impropres à la consommation, les autorités administratives de Kaffrine ont fait part de leurs limites dans la lutte contre le trafic de stupéfiants. En cause, le manque de coopération du côté des habitants. " Nous avons deux secteurs difficiles à contrôler, à savoir la frontière et le corridor qui traverse la région de Kaffrine, sans citer les autres sources d'approvisionnement. Il y a des trafiquants qui nous passent au nez et à la barbe, parce que les stupéfiants bénéficient des circuits connus par les populations. Malheureusement, ces dernières n'aident pas les forces de défense et de sécurité", a regretté le gouverneur de Kaffrine, Mr Jean Baptiste Coly.

À signaler que cette cérémonie a été initiée en marge de la semaine de sensibilisation et de mobilisation contre la drogue. À cet effet, les 140 kg de chanvre indien qui ont été incinérés, correspondent à une valeur de plus de 7 millions de Fcfa. Pour les produits pharmaceutiques et les denrées impropres à la consommation, ils sont estimés à 4 millions de Fcfa.
Mercredi 27 Juin 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :