Grâce Présidentielle : Déception auprès de la famille Mbaye Touré


Grâce Présidentielle : Déception auprès de la famille Mbaye Touré
Elle nourrissait l’espoir de voir le Directeur administratif et financier (Daf) de la mairie de Dakar retrouver les siens à la faveur d’une grâce du président de la République, à la veille de la célébration de l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale. Cet espoir est devenu plus grand avec l’annonce faite avec insistance par certains médias que Khalifa Sall et Mbaye Touré seraient libres le 4 avril. Finalement, il n’en est rien. Une situation qui a suscité une grande déception auprès de la famille de Mbaye Touré et de ses amis selon "l'As". La déception est d’autant plus grande que le Directeur administratif et financier (DAF) de la mairie de Dakar qui séjourne en prison dans le cadre de l’affaire de la caisse d’avance, n’avait pas jugé nécessaire de se pourvoir en cassation, contrairement à Khalifa Sall. Mieux, il avait adressé une demande de grâce au chef de l’État. Pourquoi alors lier son destin à celui Khalifa Sall ?
Samedi 6 Avril 2019
Dakaractu




1.Posté par Souleymane le 06/04/2019 13:32
IL est très important et très néssaire de résoudre le problème des accusés de détournement de fonds public de la Mairie de Dakar à savoir Monsieur Khalifa Sall et son Directeur administratif et financier par une amnistie pour un apaisement des tensions politiques au Sénégal compte-tenu du fait de la haute personnalité politique qu'est l'ancien maire de Dakar .
IL faut que l'opposition et le chef de l'État se rencontrent et discutent des points communs à adopter pour la bonne marche politique et économique à mener au Sénégal pour la stabilité du Pays et notamment de la libération par amnistie de l'ancien maire de Dakar emprisonné.
Si cela ne ne fait pas , le Sénégal risque d'être " assis" sur des poudrières qui pourraient exploser à tout moment . La paix dans le Pays serait donc menacé .



Dans la même rubrique :