Classement mondial de la liberté de la presse : De la 49e en 2021 à la 73e place en 2022 sur 180 pays, le Sénégal dans une position problématique.


Ce mardi 03 mai 2022, est célébrée dans le monde entier la journée internationale de la liberté de la presse. Cette 20e édition qui a pour thème : « Le journalisme sous l’emprise du numérique », permettra à Reporters Sans Frontières, d’établir un classement mondial de la liberté de la presse à travers une double polarisation, amplifiée par le chaos informationnel. 

Il s’agit de la polarisation des médias entraînant des fractures à l’intérieur des pays et celle entre les États sur le plan international.

L’entité qui lutte pour la promotion de la liberté d’informer et d’être informé dans le monde, à travers ce classement évalue les conditions d’exercice du journalisme dans 180 pays et territoires, démontre en 2022 les effets désastreux du chaos informationnel avec un espace numérique globalisé et dérégulé, qui favorise les fausses informations et la propagande etc... 

Dans ce classement, RSF fait état d'un tableau peu reluisant pour le Sénégal qui régresse de 24 places. En 2021, le Sénégal occupait la 49e place. Mais cette année, il est à la 73e, largement derrière les Seychelles (13e), la Namibie (18e), l’Afrique du Sud (35e), le Cap-Vert (36e), la Côte d'Ivoire (37e) la Sierra Leone (46e) la Gambie (50e), le Niger (59e), le Ghana et le Kosovo (60e et 61e) et le Kenya (69e).

Dans son document analytique, les Reporters Sans Frontières détaillent les causes qui facilitent cette régression.  Les sociétés démocratiques, le développement de médias d’opinion sur le modèle de Fox News et la banalisation des circuits de désinformation, amplifiée par le fonctionnement des réseaux sociaux, provoquent selon le RSF, un accroissement des clivages.

Ce 3 mai, il sera question de rappeler aux gouvernements la nécessité de respecter leur engagement en faveur de la liberté de la presse, mais également une journée de réflexion pour les professionnels des médias sur les questions relatives à la liberté de la presse et à l’éthique professionnelle.

Tout aussi importante, la Journée mondiale de la liberté de la presse est une journée de soutien aux médias qui sont des cibles pour la restriction ou l'abolition de la liberté de la presse. C'est aussi une journée de commémoration pour les journalistes qui ont perdu la vie dans la poursuite d'une histoire.
Mardi 3 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :