Cheikh Diop SG CNTS/FC : “Deux professeurs sont restés 62 mois sans salaire”


Cheikh Diop SG CNTS/FC : “Deux professeurs sont restés 62 mois sans salaire”
A l'occasion de la cérémonie de remise des cahiers de doléances des travailleurs au président de la République, le secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal/Force du Changement (CNTS/FC) qui décrivait les violations des droits des travailleurs, a cité quelques exemples parmi tant d'autres. Mais si les cas des professeurs Mamadou Ndiaye et Ndèye Fatou Bâ qui officient au lycée John Fitzgerald Kennedy ont été retenus, c'est parce que leur situation dépasse tout entendement. Selon Cheikh Diop, il est inconcevable que des fonctionnaires restent autant de mois sans percevoir leurs émoluments, même s'il n'est pas revenu sur les motifs.

Le syndicaliste a mis le Président de la République devant ses responsabilités au sujet de la frilosité des gestionnaires de l'hôpital Général de Grand-Yoff à toute tentative d'installation d'une section syndicale. D'après Cheikh Diop, la directrice de cet établissement sanitaire ne rechigne pas à faire appel aux forces de sécurité pour mater tout récalcitrant. “Nous pointons le cas du responsable national du syndicat du secteur de la santé et de l'action sociale, agent de ce même établissement, mis en quarantaine et privé de salaire depuis plus de quatre ans”, déplore le patron de la CNTS/FC qui appelle les autorités à mettre un terme à cette situation.

Par ailleurs, Cheikh Diop qui a porté la voix des travailleurs a profité de l'occasion pour s'ériger en bouclier contre les licenciements abusifs qui pullulent dans le secteur privé.
Mardi 1 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :