Audience avec le chef de l'État à Kaolack : La cojer départementale de Nioro déplore sa non implication et interpelle le président Macky Sall pour une meilleure prise en charge.


À Nioro, les jeunes qui gravitent autour de la Cojer ne sont pas du tout contents. Ils ont tenu un point de presse ce matin pour se faire entendre.

"Nous dénonçons avec la dernière énergie, le déroulement de cette audience, car la jeunesse n’a  été associée ni à la préparation, ni le jour-j. Et pourtant, c’est cette jeunesse a qui on donne toujours le nom « FER DE LANCE DU PARTI ». Cette jeunesse qui est au premier rang de tous les combats depuis 2008 ; cette jeunesse qui assure toutes les élections et mobilisations depuis 2008 ; cette jeunesse qui assure la communication (presse comme place publique) ; cette jeunesse qui assure la vulgarisation des réalisations du président de la République depuis 2012 ; cette jeunesse estudiantine, diplômée, cadre, mérite plus de considération et de respect de la part de nos dirigeants. Nous rappelons de même, et prenons à témoin l’opinion ici présente que respecter la jeunesse du département Nioro, c’est vouer du respect à nos deux vaillants coordonnateurs respectivement : Abdoul Wahab Dièye, Coordonnateur de la Cojer départementale et chargé de mission à la présidence et Pape Samba Gaye, coordonnateur du MEER", a regreté le chargé de la communication, El Hadj Amadou Guèye.

Face à la presse, la jeunesse de Nioro a tenu à interpeller le chef de l'État. "Pour cela, nous demandons directement au président de la République, le président de notre parti et coalition, une prise en charge notoire des préoccupations de cette jeunesse digne, honnête, courageuse, pacifique, intègre, cohérente, engagée et motivée. On ne demandera jamais assez à notre mentor plus de bourses d’études, plus de postes d’insertion, plus de postes de nomination (Ministre, Directeur Général, PCA, Chargé de mission), plus de postes électifs (Député, haut Conseiller, Conseiller Économique et Social) etc... Nous lui tendons aussi la main pour faire la promotion des leaders du département afin d’augmenter leur champ d’action pour qu’ils puissent atteindre leurs objectifs qui est d’aider les militants dans le département..."

En cette veille d'élections législatives, les jeunes de Nioro se sont toutefois engagés à faire gagner largement la mouvance présidentielle. "Aujourd’hui dans le contexte que nous vivons (la préparation des élections législatives), nous prenons ici l’engagement d’assurer en premier lieu les inscriptions sur les listes électorales des primo-votants, en deuxième lieu le parrainage qui se profile à l’horizon de même que la campagne des élections législatives. Sur ce, nous lançons un appel solennel à toute la jeunesse politique du département de Nioro à l’unité et à une collaboration sans faille avec nos leaders dans le respect mutuel pour relever tous les défis qui nous attendent et pour faire émerger notre département. D'ailleurs, on peut dire aujourd’hui que la majorité présidentielle a remporté la majeure partie des suffrages exprimés en gagnant dans le département 14 communes sur 15, voire 15 communes sur 15, plus le Conseil départemental. Nous remercions infiniment Son excellence le Président de la République Macky Sall, président de notre Parti APR et la coalition de la majorité présidentielle à qui nous témoignons aujourd’hui notre remobilisation et notre engagement pour d’autres défis à relever dans notre cher département", ont-ils conclu.
Samedi 19 Mars 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :