‘’Mackillage SALL’’ veut une brochette de personnalités pour pouvoir avaler tout crue le messie ‘’SAR’’ Samuel !


‘’Mackillage SALL’’ veut une brochette de personnalités pour pouvoir avaler tout crue le messie ‘’SAR’’ Samuel !
« Si tu es neutre en situations d’injustices, tu as choisi le pari de l’oppresseur ». Dixit Desmond Tutu.
 
Le Sénégal est plus que jamais marqué, ces derniers mois, par un sentiment général de révolte du fait de l’instrumentalisation absurde des institutions de la République, notamment de la justice qui sert désormais d’instrument pour neutraliser les adversaires politiques ou pour régler des comptes politiques le tout diligenté par le semeur d’illusion Macky SALL.
 
Le Sénégal a repris le chemin de la médiocrité et le Président Macky SALL étale ses prouesses sur ses faiblesses mais un faux président s'entoure toujours de faux cadres et d’une fausse administration.
 
Le Sénégal est désormais devenue la risée du monde entier par la faute des amateurs politiques qui tâtonnent, chancellent et s’égarent jour après jour sur tous les sujets concernant la vie du pays. Tout se fait dans l’approximation, dans un style décousu comme dans une brousse où la chasse aux animaux se fait à la volée. Rien de plus normal si ceux qui nous dirigent sont ignares et incompétents.
 
La gestion des citoyens exige de la part de leur chef et de leurs dirigeants un minimum de respect des valeurs de la République, un minimum d’humilité et de décence, un minimum d’intelligence, de cohérence et de consistance.
 
‘’Mackillage SALL’’ a échoué sur tous les plans : politique, économique et social. Il a fait du Sénégal un État néant et son régime des plus impopulaires et corrompus que le pays ait connus.
 
Le Sénégal est manifestement au bord du gouffre avec le front social qui bout, monte, remonte, augmente constamment d’intensité et bouillonne chaque jour un peu plus à cause de la situation précaire que vivent les Sénégalais. Ce qui nous a poussé à faire ce pari nous ‘’citoyens ordinaires’’ afin d’agir pour attirer l’attention de nos gouvernants sur leurs manquements et leurs carences qui plongent le Sénégal dans l’abîme.
 
Qui peut s’expliquer l’indifférence actuelle du gouvernement face aux revendications les plus légitimes des travailleurs, si ce n’est qu’une preuve de mépris vis-à-vis de l’homme tout court ?
 
‘’Mackillage SALL’’ conçoit en effet le trône présidentiel comme un piédestal de gloire, un instrument de jouissance à partir duquel il s’affranchit aussi bien des besoins matériels que de la critique humaine. Conséquence, ‘’Mackillage SALL’’ le cherche ou l’exerce par un procédé malsain qui met en veilleuse tous les principes divins qui ont, de tout temps, marqué la vie des grands hommes de ce monde.
 
Des ministres sont traqués ou embastillés pour des raisons aussi invraisemblables les unes que les autres.
 
On note aussi que le secret de l’instruction et la présomption d’innocence n’étant pas respectés par les autorités chargées de veiller à son observation, ignorant la règle selon laquelle l’instruction pénale est secrète en vertu de la présomption d’innocence. Mais quoi de plus normale quand on est dans une dictature rampante. Comme tout bon régime dictatorial les Sénégalais vivent au rythme des arrestations arbitraires. Les Tchadiens en savent quelque chose !
 
Dans un tel contexte insultant pour l’intelligence humaine, est-il possible pour un Sénégalais épris de justice et du bien-être de l’homme de rester indifférent et neutre alors que le pays s’enlise et chavire chaque jour un peu plus ?
 
La manière curieuse avec laquelle les affaires de l’Etat sont gérées au Sénégal depuis quelques années, nous donne le décevant sentiment que nos dirigeants sont loin d’incarner cette vertu morale et cette clairvoyance qui conduisent à la noblesse.
 
A suivre de près ce qui se fait dans le pays, l’on note avec désarroi que Macky SALL développe chaque jour, une myopie politique et une carence aiguë dans le choix des priorités pour le Sénégal.
 
Macky SALL : Un aigri en mal de notoriété !
 
Encouragé par les réactions timides de l'opinion nationale et internationale, le dictateur et ‘’Mackillage SALL’’ se sert des délits de Complicité, Faux et usage de Faux, Détournement de destination et d'objectifs au préjudice de l'Etat, dans lequel il est à la fois juge et partie, et où il cherche désespérément à ternir l'image de tous ceux de ses adversaires politiques gênants qu'il n'a pas réussi à abattre ou à museler.
 
L’embastillement fantaisiste des citoyens et leaders politiques, les interdictions et répressions sauvages des manifestations pourtant pacifiques, l’ingratitude vis-à-vis du peuple, les traitements inhumains et dégradants... jalonnent la gouvernance de Macky SALL et concluent l’érection de l’immoralité et la banalisation de la vie humaine de nos jours au Sénégal.
 
Au Sénégal, désormais les des délits de Complicité, Faux et usage de Faux, Détournement de destination et d'objectifs au préjudice de l'Etat sont légion et sont une méthode soigneusement élaborée par les autorités dans leur « régulation » des contestations socio-politiques.
 
La politique de ‘’Mackillage SALL’’ est désormais orientée vers la débauche, l’orgie sexuelle, la vengeance, la haine, le complexe, les coups bas, la force brute…bref celle qui porte les empreintes de la chair, qui est à notre portée et qui reste quasi instinctive.
 
Après avoir utilisé en vain la DIC, la CREI pour écouler le messie Samuel SARR ; ‘’Mackillage SALL’’ essaie d’utiliser par le biais du chantage et de la calomnie l'ancien Directeur de la SAR et les ‘’soit disant’’ services techniques de la SAR et ceux du Ministère de l'Energie.
 
Sinon comment comprendre qu’au même moment où l’on prône la justice sociale, Macky SALL viole de façon aussi flagrante les règles élémentaires de la morale et du droit pour embastiller des gens par simple saut d’humeur ?
 
Macky SALL, on ne gère pas un pays par des sauts d’humeur, par des coups de tête ou par des vœux pieux. Un Etat se gère sur la base des lois et textes déjà établis ou à faire établir par le législateur. Un Etat n’est pas une propriété privée de son président qui peut en faire ce qu’il veut au gré de ses humeurs et de son bon vouloir. Non.
 
Ce dont nous avons besoin avant tout c'est de JUSTICE. . Un pays où les citoyens ne sont pas emprisonnés selon le bon vouloir de ‘’Mackillage SALL’’.
 
Macky SALL nous ne t’avons pas confié le pouvoir pour persécuter les hommes d'affaires, ni pour affamer le pays dans le vil dessein de faiblir et défavoriser le citoyen lambda qui attend énormément de toi !
 
Par ses contradictions, ses agissements et ses réactions, ‘’Mackillage SALL’’ a grandement participé à la détérioration du prestige de l’Etat et de la fonction qu’il occupe. Ainsi toute personne ayant un minimum de savoir ou de compétence lui ferait de l'ombre. Ils ne peuvent pas la supporter.
 
L’intimidation des opposants politiques, soigneusement ciblés ne sont qu'une manœuvre de plus pour ‘’Mackillage SALL’’ de camoufler son profond désarroi.
 
Monsieur Macky SALL c’est de la malhonnêteté que d'avoir bu à une source pour ensuite étancher sa soif et décréter ensuite que la source est polluée et qu'il faut la fermer, parce que l'on ne veut pas donner à d'autres l'opportunité d’abreuver leur chameau pour continuer la route.
 
Samuel Ameth SARR est un Messie !
 
Le messie Samuel SARR a eu son pognon dans le business avant le régime de Macky SALL. En effet, il n’existe pas le moindre indice matériel ou même intellectuel qui viendrait corroborer, ne serait-ce qu’un début de soupçon envers la personne du messie Samuel SARR. Et nous ‘’citoyens ordinaires’’ regrettons plus loin, au sujet de l’affaire en cours, que les manquements observés dans la procédure sont outrageants.
 
Samuel Sarr a fait gagner en 2007, 14.309 .681.718 FCFA à la Sar qui n’avait pas fait de bénéfices de 1976 à 2006. En plus, Samuel Sarr a permis à la boîte d’obtenir un financement pour combler un déficit de 89 milliards enregistrés entre 2000 et 2006, alors que Macky SALL était ministre de l’énergie.
 
Sans compter un autre financement de 250 millions d’euros soit 160 milliards FCFA. Et il faut noter que les 89 milliards de déficit ont été noté lorsque ‘’Mackillage SALL’’ était Ministre de l’énergie. Donc s’il y a quelqu’un qui a détourné l’argent du contribuable Sénégalais ou commis des délits de Complicité, Faux et usage de Faux, Détournement de destination et d'objectifs au préjudice de l'Etat du Sénégal c’est bel et bien ‘’Mackillage SALL’’ qui est un homme du secteur des hydrocarbures.
 
En outre, il est impossible d’affirmer que la cargaison ait été réceptionnée avec un taux de 40% d’eau. Car c’était le cas, la Sar n’aurait pas pu se retrouver à 122.000 tonnes de carburant raffiné. Et il faudra noter que cette perte présumée de 9,7 milliards n’a été retracée dans aucun état financier de la Sar.
 
Ainsi sur le plan financier au 10 mars 2008, la situation de la SAR continuait à s’améliorer grâce à la magie du messie Samuel SARR.
 
L’encours bancaire et commercial de la SAR était de – 82 288 millions de F CFA et se décomposait comme suit :
Solde des comptes bancaires : +16 157 millions de F CFA
Emprunts bancaires : -5 517 millions de F CFA garanti et remboursé par l’Etat
Dettes fournisseurs produits pétrolier : - 92 928 millions de F CFA dont - 58 667 millions de dette rééchelonnée.
 
Le solde des retards de paiement sur les clients locaux à la date du 10 mars était de 17 741 millions de F CFA
La créance validée sur l’Etat était de 5 282 millions F CFA au 10 mars 2007 et s’analysait comme suit :
 
Manque à gagner & subvention : 9 375 F CFA
Perte activité commerciale 2005 : 207 F CFA
Perte activité commerciale 2006 : 10 F CFA
Perte activité commerciale 2007 : 1 207 F CFA
 
Prêt CBAO : - 5 517 F CFA
Solde à recevoir de l’ETAT : 5 282 F CFA
 
Au titre du Fonds de Sécurisation des Importations des Produits Pétroliers (FSIPP), la SAR avait collecté et viré au Trésor pour le compte de l’Etat 1 927 millions de F CFA, qui est constitué du solde de 2007 647 millions et de la collecte du 1er trimestre 1 280 millions.
 
Cette performance a été le fruit de la bonne volonté, de l’engagement constant de toutes les parties prenantes mais surtout de l’éthique, de l’honnêteté et l’humilité du messie Samuel SARR.
 
Je demande à tous les fanatiques de Macky SALL d'arrêter vos mascarades car la justice Sénégalaise est trop sérieuse pour des badauds. Votre président un homme du secteur des hydrocarbures a croqué la honte.
 
Les dernières arrestations des parlementaires, blogueurs, cadres, ministres, journalistes et les traques des opposants illustrent bien les signes avant-coureurs d'un régime répressif et antidémocratique en fin de règne.
 
C'est le compte à rebours qui vient ainsi de commencer et il se poursuivra jusqu'en 2017. Un président qui est habité par autant de jalousie et de haine n'est pas digne du Sénégal.
 
Ne vous réjouissez point du malheur de l’autre surtout lorsque c'est injuste !
 
 
Abdou Aziz Samb  Coordonnateur du C.R.V (cadre de réflexion et de veille)
Dimanche 19 Mai 2013
Dakaractu



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par diaw le 21/05/2013 23:27
si vous dites que ce gars est un voleur macky lui qui est ce qu'il est un quoi vous vous ne connaissez pas macky taisez vous les femmes du sénégal lui réclame leur 8 milliards il sait ce qu'on dit

20.Posté par oumy le 21/05/2013 11:48
vous ecrivez et vous commenter ce pays n'a pas besoin des leches cul comme vous j'ai peur et tres peur pour l'avenir de mon pays des jeunes vendu qui pensent qu'ils peut reussir avec des mensonges ................ comment osez vous defendre des voleurs qui ont pillé ce pays pour des maigres sommes qu'ils vous donnent il faut creoire en soi vous des hommes je suppose donc comportez vous comme des hommes l'interet du pays passe avant tous et tous les gens de bonne fois savent que ce pays est sur de bonne voix car la traque des biens est une demande sociale qui permettra au jeunes et futur dirigeant de savoir que l'argent du contribuable est sacré.......... meme au fond de vous vous savez que ce gars est un voleur donc arretez de nous pomper l'air

19.Posté par Yonou Yaakouté le 20/05/2013 17:42
Macky n'a que deux issues: le ridicule ou la dictature. Il a choisi la dictature ridicule !

À la lumière de sondages de plus en plus catastrophiques. Tel est le cas Macky SALL. Il voulait être un président normal, passant entre les gouttes d’une responsabilité qui lui était échue par hasard et sans doute par erreur. Sa première année à l’avenue Leéopold Sédar SENGHOR démontre l’originalité la plus cruelle, celle d’être le président le plus impopulaire que le Sénégal ait connue.

L’affaire des ‘’417 Milliards retrouvés par Idrissa SECK’’ où le grand argentier du gouvernement a été pris la main dans le mensonge a provoqué une véritable tourmente au sein du gouvernement et contribué à porter la cacophonie ambiante à un nouveau sommet.

Ce qui urgeait sur la révélation des 417...milliards c'était la véracité de son existence. Aucune autorité ne l'a démentie. En 2000, on se limitait à dire qu’ Abdou Diouf avait laissé 200 milliards sur les caisses de l'État. Ce qui lui a valu une mention honorable à l'époque. Et personne ne cherchait à brouiller les pistes en se versant sur les calculs ou mécanismes de fonctionnement de l'économie. Ce débat désorienté et stérile que certains provoquent est lamentable. La vraie question est là et persiste encore: Pourquoi les autorités ont menti sur l'existence de ces 417...milliards? Pourquoi et Pourquoi?

Mais Macky SALL oublie que lorsque le mensonge prend l`ascenseur, la vérité prend l'escalier.

Dès ses premières et rares interventions publiques, l’opinion avait pris conscience que Macky SALL avait peu de choses à dire. Aujourd’hui, il n’est plus audible, d’autant qu’il n’a pas de remède à proposer pour endiguer la dégradation de la situation. Tout essai timide d’engager des réformes est aussitôt mis en échec par les lobbies, et il se réfugie dans une attitude de non choix en implorant la patience, comme si le temps pouvait solutionner les problèmes dans un monde voué à une compétition féroce.

"Gouverner c’est choisir", disait Pierre Mendès-France, alors que c’est l’incohérence qui règne à au palais de la république avec un gouvernement incompétent et inexpérimenté diriger par des banquiers, qui veut une chose et son contraire.

18.Posté par ALLIANCE le 20/05/2013 14:48
BANDE D'HAINEUX... DOMMAGE QU'AU PDS QU' IL N'Y A DE JEUNE QUI ANALYSE ET ECRIVE COMME M.SAMB, C'EST MIEUX QUE D'INSULTER COMME A BBY

17.Posté par SENEGALAISEMENT VOTRE le 20/05/2013 14:44
HONTE A VOUS GENS DE BENNO, PAYES A MENTIR ET INSULTER SUR LA TOILE, VOS COMMENTAIRES SONT MISERABLES, DES TIRS GROUPES CONTRE CEUX QUI NE VOUS LECHE PAS. LA VERITE SERA DITE PAR N'IMPORTE QUEL MOYEN, VOUS N'AVEZ PAS L'APANAGE DES IDEES...

TRAVAILLEZ C'EST MIEUX, FAITES DES RESULTATS. LE PEUPLE A ELU MACKY PAS LES BONIMENTEURS KI LE SUIVENT... D'AILLEURS TANT QU'IL NE SE SERA PAS DEBARRASSER D'EUX RIEN N'AVANCERA DANS CE PAYS.

VOUS AVEZ BEAU BLABLATER, WADE A TRAVAILLE POUR LE SENEGAL C'EST RECONNU SUR LE PLAN NATIONAL ET INTERNATIONAL.

VOUS PARLEZ DE RESPECTER LES INSTITUTIONS, MAIS A QUEL MOMENT AVEZ-VOUS RESPECTE LE PRESIDENT WADE QUI A TOUT ENTENDU... FAITES VOTRE PROPRE RETROSPECTIVE LES AUTRES FERONT LA LEUR

16.Posté par yacine cissokho le 20/05/2013 13:21
Aziz vraiment merci 1000 fois tout ce ki parle sont des haters ton intervention a été magistrale

15.Posté par BENAR Papa Birahim Douta le 20/05/2013 12:07
Très osé Monsieur SAMB !

Cependant, j'aimerai vous inviter à un peu plus de retenu. Pourquoi? Parce qu'en tant que jeune intellectuel "je suppose" vous devriez comprendre que quelque soit notre état d'âme dû à la situation de nos leaders politiques, on doit savoir raison gardée et veiller au respect de nos institutions par leur appellation.

Pour rappel combien de dignitaires du régime socialiste ont été privés du droit de voire le soleil brillait tout haut? Combien sont morts à la sortie de leur emprisonnement?

J'aimerai pas remuer une plaie qui peut être était déjà guérie, mais c'est parce qu'il est souvent bien de convoquer le passé pour comprendre le présent, ceci afin de mieux préparer le futur.

Je prends à témoin le professeur Babacar Gueye, le journaliste Mamadou Ibra Kane et l'ensemble des jeunes de l'Alliance Nationale Citoyenne (ANC NI / NI), pour vous dire que quelque soit notre position politique une institution demeure une institution et que le respect lui est dû tant que la personne qui l'incarne ne s'en est pas défait pour porter le costume de l'homme politique. Donc je vous inviterai avec tout le respect à ce retenu digne de tout citoyen envers ses institutions.

Ceci étant un point à part, j'en viendrai à votre analyse chiffrée. Je ne la rejette pas, parce que cela supposerai que je vous présente en contre partie d'autres chiffres. Ce que je ne pourrai pas, parce que n'étant pas au cœur de la gestion antérieure qui fait aujourd'hui état d'invite judiciaire. Cependant, que vous vous ayez le courage de le faire, j'aurai aussi été séduit que vous ayez la pertinence de nous présenter les preuves de telles chiffres pourvu que l’honnêteté intellectuel soit le véhicule des votre analyse.

Tout en vous exprimant mes très sincères considérations, je reste optimiste quant à une jeunesse Sénégalaise positive et objective quelque soit les positions politiques.

14.Posté par Mbinpane le 20/05/2013 10:34
comment peut on dire que cette contribution est excellente...le pays plonge dangereusement mais surement vers les cimes de la médiocrité...

13.Posté par Billal le 20/05/2013 10:30
Une contribution téléguidée? De toute façon, il n'est pas difficile d'être mieux que Wade et sa bande qui ont commis un véritable crime économique et qui doivent rendre des comptes. Le niveau de la dette du Sénégal est insupportable et aura des conséquences très lourdes à long terme.

12.Posté par Asta le 20/05/2013 10:25
ki ak ki bind na macky nazi la, sagarou dr dieng, ak samuel vous devez aller en taule rapidement bande de machants. pourqoi vous ne vouler pas que macky gouverne

11.Posté par profete le 20/05/2013 10:07
Je n'ai pas lu toute cette longue epreuve mathematico-financo-comptable. Mais ce serait mieux si le redacteur prenait le soin de faire figurer l'unite de compte (millier, million ou milliard ????). A vous de juger ce qui suit:

Manque à gagner & subvention : 9 375 F CFA
Perte activité commerciale 2005 : 207 F CFA
Perte activité commerciale 2006 : 10 F CFA
Perte activité commerciale 2007 : 1 207 F CFA

Prêt CBAO : - 5 517 F CFA
Solde à recevoir de l’ETAT : 5 282 F CFA


Malheureusement, il y' a des personnes qui sont payees pour ecrire et d'autres pour positivement commenter ce qui est poste. Peu importe la teneur et la pertinence. Comme qui dirait Courtiers chercheurs de primes

10.Posté par Samba FALL le 20/05/2013 09:56
Aziz tu es une denrée rare j'aimerais bien avoir t coordonnées t interventions me rappellent souleymane jules diop tu es concis et précis cmt faire pour avoir tes coordonnées?
sambafall54@yahoo.fr

9.Posté par Orion le 20/05/2013 08:28
A la lecture de ce torchon partisan, simpliste et puéril, l'on peut vous renvoyer votre accusation:
"Abdou Aziz Samb est un aigri en mal de notoriété !

8.Posté par donkasigui le 20/05/2013 08:14
Voila des jeunes qui au lieu de se faire eux meme se "prostituent"!!! Ils jouent au petits griots pour en retour recevoir les felicitations en especes sonnantes et trébuchantes. Votre espece et celle de Omar Faye 'leundeumeul askanwi", etes la honte des jeunes.

Qualifier Samuel Sarr de "messie" c'est abuser!!! Ces arguments sont ceux de Samuel Sarr au mot près. C'est facile d'argumenter de la sorte si y'a complicité entre la direction de la SAR et Samuel. Les sénégalais ne sont pas dupes....l'IGE aussi!!!

Portez vos arguments chez le juges, il sera à mieux d'apprecier vos déclarations devant les rapports de l'IGE.

7.Posté par yadikon le 20/05/2013 05:12
my boy demal liggyi au lieu de fair de l,aprenti politcien

6.Posté par futur leader le 19/05/2013 23:41
ENFIN DES CHIFFRES QUE L'ON COMPRENNE MIEUX ENCORE QUE TOUT CELA N'EST QUE MANIPULATION

5.Posté par alliance le 19/05/2013 23:39
M. Samb, votre contribution est excellente, chiffres de surcroit, félicitations

4.Posté par bitimrew le 19/05/2013 23:37
c'est long mais agréable a lire, t'es bon gars

3.Posté par love.me le 19/05/2013 23:35
VERY GOOD CONTRIBUTION

2.Posté par SENEGAL le 19/05/2013 23:33
bien ecrit

1 2


Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015