TOUBA- Répartition en 11 zones de Benno et non - nomination de Cheikh Abdou Bali - « Amadou Bâ n’aura pas les mêmes faveurs que Macky » selon Bathie Sogue


«  Amadou Bâ n’aura pas les mêmes faveurs que Macky Sall et encore moins ne bénéficiera des mêmes tolérances ». La mise au point est de Bathie Sogue, responsable politique de Benno Bokk Yaakar à Touba. Son alerte est simple et elle invite le candidat de la coalition présidentielle à éviter les erreurs du passé… celles-là qui ont coûté à la coalition des victoires lors des trois dernières élections. Bathie Sogue  confie , en effet, que « la répartition de Touba par zones a ses limites » .

 Il explique . «  Repartir une ville comme Touba  qui compte plus de 300 mille électeurs potentiels en 11 zones, c’est assez médiocre comme stratégie. Les quartiers périphériques doivent avoir leurs propres zones et des jeunes leaders politiques comme Khadim Sylla, ou moi-même devons être responsabilisés.J’invite le ministre conseiller Abdou Lahad Mbacké, le Hcct Sadaga et le député Matar Diop à  mûrir la réflexion. Nous avons avons travaillé sur la base de ces zones et nous avons perdu 03 élections successives. Aucune de ces zones ne polarisent plus de 2000 personnes. Beaucoup de leaders de Zones ne savent même pas écrire leur nom et par conséquent , ne peuvent rien conduire d’efficace. Cette scission qu’on enregistre dans la coalition et qui fait que des gens sont allés soutenir Aly Ngouille Ndiaye, Birima Mangara ou Mouhamed Boun Abdallah Dionne peut devenir plus compliquée. Un troisième groupe risque de naître et il ne sera avec aucun de ses candidats. Son rôle sera de créer la dissidence pour dire non ».

Bathie Sogue ne manquera pas de commenter la composition du nouveau gouvernement qui semble avoir zappé Touba dans ses composantes. « Nous dénonçons le fait que Serigne Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma n’ait pas été nommé. Cet homme a tout fait pour le Chef de l’État et pour le parti. Voilà quelqu’un qui est attaqué à cause de son appartenance politique. Nous demandons au président de la République et à son Premier ministre de rectifier le tir pendant qu’il est encore temps ! ».
Jeudi 12 Octobre 2023
Dakaractu




Dans la même rubrique :