TOUBA - Daba Macky rue dans les brancards : « Pour être considéré dans l’Apr, il faut attaquer le President comme Fatoumata Tampi… »


Militante de la première heure à Touba, Daba Touré alias Daba Macky, a décidé de sortir de ses gonds pour dénoncer ce qu’elle considère comme une spirale d’injustices politiques qui l’a amenée à presque disparaître de l’échiquier. 

Toutes griffes dehors, elle a confié à Dakaractu-Touba sa colère qui procéderait d’un isolement politique dont elle fait l’objet. Pour elle, « être fidèle au President Sall, le défendre jour et nuit ne sert pratiquement pas à grand chose. » La leader politique de regretter  « cet énorme succès qui a couronné les grosses attaques de Fatoumata Tampi envers le  Chef de l’État »

« Je réponds à toutes les attaques. Je sillonne périodiquement Touba pour montrer les réalisations du Président Macky Sall. Je travaille à la massification du parti. Malheureusement, je suis oubliée. Je suis isolée et je suis la seule dans ce département  qui risque sa vie pour le parti et pour son leader. » Elle poursuit : « Parce que je défendais le President Macky Sall, j’ai failli être lynchée au marché. N’eût-été l’intervention du ministre des forces Armées d’alors Augustin Tine, aujourd’hui, j’aurais peut-être reçu une balle dans la tête au marché Ocass ».

ASSEMBLÉE NATIONALE 

Daba Macky de s’en prendre aux ministres qui, par le biais de leurs DAGE, offrent des marchés aux députés de l’opposition pour se soustraire de leurs foudres. « Quand j’entends Abdou Mbacké Bara Dolly dire à Dame Diop que je ne peux pas m’attaquer à toi à cause de Amy Mbacké, c’est grave.  Et beaucoup d’autres ministres s’inscrivent dans ce registre. Pourtant j’ai déposé des demandes de formation chez Dame Diop, jamais je n’ai eu de suite favorable alors que des opposants sont satisfaits à l'envi. »

Pour Daba Macky, « seuls les leaders locaux de l’opposition parviennent à bénéficier de financements ou de marchés. » Visiblement déboussolée, elle interpelle le Président de la République directement. « Ce sont vos ministres qui engraissent les leaders de l’opposition. Et ils n’hésitent pas à nous narguer. Ils ne nous vouent aucun respect à cause de cette manière de faire. J’ai beaucoup de choses à dire, mais quand je me rappelle que je suis dans un parti que j’aime de toutes mes forces à cause de son leader national, je fais dans la retenue... »
Vendredi 3 Décembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :