Suppression du poste de Premier ministre : Cheikh Mouhidine Samba Diallo parle de l'impertinence de cette décision

Le Khalife de Sagne Bambara n'épouse pas la décision de supprimer le poste de Premier ministre au Sénégal. Selon le marabout Khadre, un chef d'État doit avoir à ses cotés un intermédiaire (Premier ministre ou vice-président) qui est à même de porter sa voix au besoin. D'après le guide religieux, un président de la République dépourvu d'un intermédiaire, s'expose au quotidien aux attaques de sa population. Sur un autre registre, le guide spirituel a demandé aux anciens chefs d'État de se réunir autour d'une structure qu'ils vont mettre en place afin d'aider leurs cadets à mieux gérer leurs pays respectifs...


Vendredi 14 Juin 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :