Sonacos Lyndiane : Les camions d'un opérateur ont bloqué ce matin l'entrée principale


Sonacos Lyndiane : Les camions d'un opérateur ont bloqué ce matin l'entrée principale
À la Sonacos Lyndiane de Kaolack, les problèmes sont loin de connaître leur épilogue. Ce matin, une dizaine de camions appartenant à un opérateur du nom de Maodo Sarr, a bloqué l'entrée principale interdisant complètement l'accès aux autres usagers. Sur les lieux, le fils de l'opérateur qui conduisait les opérations, a été questionné. « Mon père a signé un contrat avec l'usine pour mettre à sa disposition un 'Gerveur' : la logistique qui permet de décharger les graines d'arachide, parce que tout simplement l'usine ne dispose plus de machines pour faire ce travail. Le contrat stipule que mon père doit décharger au moins 5 camions par jour. Depuis plusieurs jours, le travail se faisait correctement, mais aujourd'hui le contrat a été rompu de façon arbitraire par les responsables de l'usine sous la pression des autres opérateurs. C'est pourquoi, nous avons pris la décision de barrer la route pour nous faire entendre », a-t-il expliqué à nos sources.

Informée de la situation, la police s'est déplacée sur les lieux  pour prendre langue avec les frondeurs, ces derniers ont finalement lâché du lest tout en promettant de remettre ça si rien n'est fait d'ici quelques heures.

De notre côté, nous avons joint au téléphone le directeur, Samba Gadji, qui avait promis de nous rejoindre sur les lieux, mais jusqu'à présent en vain. Pas l'ombre d'un responsable de l'usine, seuls quelques syndicalistes se sont pointés. Un peu plus tard, une réunion d'urgence a été improvisée entre la direction et les membres de la fédération nationale des organismes privés, stockeurs et transporteurs( Fnopst). Au sortir de cette réunion, une rencontre est prévue cet après-midi avec la presse locale de Kaolack.

À noter que la situation a été décantée pour aujourd'hui, mais selon nos sources, le problème reste entier. La vétusté des installations de l'usine serait à l'origine des nombreux blocages des activités de la Sonacos Lyndiane. Actuellement,  "les gerveurs de l'huilerie ne disposent pas de lanceurs", nous a-t-on aussi fait savoir.
Mercredi 28 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :