Sécurité routière : annoncé dans l’après-midi, le conseil interministériel retardé… les raisons des lenteurs inconnues


Le conseil interministériel sur la sécurité routière annoncé, ce 9 janvier, à 16 heures à Diamniadio tarde toujours au moment où ces lignes sont écrites à démarrer.

La rencontre doit être présidée par le Premier ministre, Amadou Ba qui est déjà sur place depuis 17 h passées d’une vingtaine de minutes.

Plusieurs ministres vont y prendre part parmi lesquels, le ministre des Forces Armées, Sidiki Kaba, le Garde des sceaux ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, le ministre de l’Intérieur, Antoine F. A. Diome, le ministre de la Santé et de l’action sociale, Marie Khémesse Ngom Ndiaye, le ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les institutions, Samba Sy, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, le ministre du Développement communautaire, de la Solidarité nationale et de l’Equipé sociale et territoriale, Samba Ndiobène Ka, le ministre des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des territoires, Mamadou Talla, le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdoulaye Saydou Sow, le ministre du Commerce, de la Consommation et des Petites et moyennes entreprises, porte-parole du gouvernement, Abdou Karim Fofana, le ministre de la Jeunesse, de l’Entrepreneuriat et de l’Emploi, Pape Malick Ndour entre autres.


La rencontre se tiend avec la participation des acteurs des transports routiers notamment, l'Union des transporteurs routiers du Sénégal représenté par son secrétaire général, Gora Khouma, le syndicat des routiers du Sénégal, Mansour Ndir, l’Ascosen représenté par Momar Ndao, etc.

L'Agence nationale de Sécurité Routière (ANASER) qui a pour objet la gestion de la sécurité routière est à part entière impliquée aussi dans ce conseil interministériel. D’autres directeurs généraux et conseillers sont également dans l’attente du démarrage de la réunion d’urgence. Cela fait déjà 3 heures que les acteurs attendent sans savoir les véritables raisons de ces lenteurs dans la tenue du conseil interministériel. Nous y reviendrons…
Lundi 9 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :