Nomination d'Aminata Mbengue Ndiaye à la tête du HCCT : Comment, à travers deux décrets, Macky Sall a procédé


Assemblée consultative dont la mission consiste à étudier et à donner un avis motivé sur les politiques de décentralisation, d’aménagement et de développement du territoire, le Haut Conseil des Collectivités territoriales (HCCT) vient d'avoir une nouvelle présidente.

Suite au décès de Ousmane Tanor Dieng au mois de juillet dernier, Aminata Mbengue Ndiaye, sa première adjointe au Parti socialiste, a été nommée samedi 02 novembre par le président de la République à la tête de cette institution.

Cette nomination était attendue. Mais il fallait au président Macky Sall un moyen de prolonger sa collaboration avec le Parti socialiste, un allié qui le soutient depuis le deuxième tour de la présidentielle de 2012, dans la coalition Benno Bokk Yaakaar.
Ainsi, pour porter la désormais ex-ministre de la Pêche et de l’Économie maritime au sommet du HCCT, Macky Sall a pris deux décrets.

Le premier a nommé la secrétaire générale adjointe du Ps, membre du HCCT.

Selon l'article 3 du chapitre II de la loi organique numéro 2016-24 du 14 juillet 2016 relative à l'organisation et au fonctionnement du Haut conseil des collectivités territoriales, « Le Haut Conseil des collectivités territoriales comprend cent cinquante (150) membres, investis pour un mandat de cinq ans. Quatre-vingt (80) membres sont élus au suffrage indirect selon les modalités définies par le code électoral ; soixante-dix (70) membres sont nommés par le Président de la République ».

C'est sur la base de cette disposition qui offre un quota au patron de l'Exécutif, que ce dernier a nommé Aminata Mbengue Ndiaye d'autant plus que deux postes nominatifs étaient vacants depuis les décès des hauts conseillers, Adja Dior Diop et Cheikh Lô.

Les deux autres membres du HCCT, décédés et qui avaient été élus au suffrage indirect, à savoir Ousmane Tanor Dieng qui en était le président et Bouna Camara, ont été remplacés par leurs suppléants respectifs.
Conformément à l'article 5 du chapitre II de la même loi qui dispose que «Le Président du Haut Conseil des collectivités territoriales est nommé par décret. Il est mis fin à ses fonctions dans les mêmes formes », Macky Sall a nommé Aminata Mbengue Ndiaye, présidente de cette institution.
Dimanche 3 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :