Macky Sall : du souffle et de l’espoir pour 2021 ! (Par Oumou Wane)


Macky Sall : du souffle et de l’espoir pour 2021 ! (Par Oumou Wane)
Il était temps de clore cette année 2020 que toute la planète, soumise au même régime de la Covid 19 a vécu comme une année déprimante. Et même si nous ne sommes pas l’un des pays les plus meurtris, je voudrais allumer une bougie pour chacune des 402 victimes sénégalaises à ce jour de cette horrible pandémie.
 
La Covid 19 nous réserve encore beaucoup d’inconnues. C’est pourquoi il était bon d’entendre les vœux à la nation d’un président Macky Sall solide, concret et déterminé, animé par son envie de convaincre et d’être compris.
 
Loin de l’exercice de propagande de rigueur en cette circonstance, j’ai trouvé dans le discours de vérité et de transparence de notre président, un message protecteur, d'unité et de compassion, nécessaire après les différentes épreuves que nous avons traversées et qui sont encore devant nous.
Cependant, dans les vœux de notre président, l’année 2020 ne se résume pas à l’épidémie et certaines bonnes nouvelles ont été écrasées par l’actualité.
 
D’abord, ses pensées vont prioritairement à ses compatriotes ayant péri sur les routes de la migration irrégulière et il continuera a-t-il dit de combattre fermement les réseaux mafieux qui s’enrichissent en faisant miroiter les promesses d’un eldorado illusoire.
 
Il veut mettre en garde également devant la recrudescence des cas positifs à la Covid 19, des cas graves et des décès, et il redit avec insistance que notre combat n’est pas encore gagné, tout en apportant un message d'espoir concernant la crise sanitaire, grâce au vaccin.
 
Mais l’essentiel de son message concerne l’action de son gouvernement et ses objectifs de croissance économique et de progrès social. Et là, il faut le suivre, en ouvrier infatigable qu’il est de la transformation sociale, il ne recule devant aucun effort ni aucun sacrifice. Le président peut nous parler en expert, de pluviométrie, de matériels et intrants agricoles, des récoltes historiques de céréales et d’arachide…
 
En homme prévoyant et soucieux de notre santé, il annonce qu’en 2021, 4 nouveaux hôpitaux seront réceptionnés à Kédougou, Kaffrine, Sédhiou et Touba, que 33 Unités d’Accueil d’Urgence et 7 services de réanimation seront mis aux normes à Diourbel, Fatick, Kaffrine, Kaolack, Louga, Matam et Saint Louis, que 6 centres de dialyse seront ouverts à Ndioum, Kolda, Kaffrine, Sédhiou, Agnam et Kédougou, portant le nombre à 25, que la prise en charge des malades du cancer sera renforcée avec la construction du Centre national d’Oncologie de Diamniadio dont les travaux vont démarrer en mars.
 
Il rappelle son engagement sans faille pour l’emploi des jeunes et celui des femmes et précise qu’après deux années de plein exercice, la Délégation à l’Entrepreneuriat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ) a pu soutenir 105.000 jeunes et femmes porteurs de projets dans des domaines aussi divers que l’artisanat, la pêche, l’agriculture, l’élevage, la transformation de produits locaux et le numérique, entre autres.
Et puis en ingénieur, il s’étend sur le démarrage en 2021 des travaux de construction du 2e parc industriel de Diamniadio, sur 40 hectares, qui ouvre de nouvelles opportunités d’investissement et de création d’emplois directs et indirects.
 
Arrivent les routes, les autoroutes, le transport aérien, les ponts et autoponts, en plus des pistes rurales, dont le réseau sera densifié dans le cadre de la 2e phase du PUDC. Les Bus Rapides, les infrastructures ferroviaires, le Train Express Régional sera mis en service en 2021, les infrastructures portuaires…Sur tous ces chantiers, il sera là !
 
Il faut ajouter l’électricité qui est une autre priorité et qui catalyse la dynamique d’émergence. « Nous gardons intact l’objectif d’accès universel en 2025 » a-t-il précisé. « Chaque village, chaque foyer du pays mérite d’être éclairé. C’est cela aussi le Sénégal pour tous ». Tout ceci avant de préciser que : Le combat pour le développement se gagne d’abord par l’état d’esprit et que ces objectifs sont à notre portée.
 
Un état d’esprit d’apaisement et de dialogue national, puisqu’on apprend par ailleurs que le chef de l’Etat a informé le Conseil avoir signé des décrets portant dénomination des infrastructures publiques dont l’Université du Futur Africain (UFA) qui va porter le nom de Abdoulaye Wade, selon le communiqué du Conseil des ministres de ce mercredi.
 
Après une année 2020 pour le moins rocambolesque, dont nous sortirons je l’espère renforcés, voici donc des voeux fédérateurs et porteurs d’un message d'espoir qui font du bien à entendre pour le moral.
 
J’ajouterai pour ma part, dans les raisons de me réjouir de cette année écoulée, la prise de conscience dans le monde que « la vie des noirs compte » grâce au mouvement Black Lives Matter, que la vie des femmes compte aussi un peu plus depuis l’hashtag MeToo et que l’élection de Joe Biden instaure un second chef d’état parmi mes personnalités de l’année 2020. Meilleurs Vœux de bonheur et de santé.

Oumou Wane
Samedi 2 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :