Levée de l'immunité de Khalifa Sall : Les députés non inscrits et ceux du groupe Liberté et démocratie quittent officiellement la commission ad hoc


Levée de l'immunité de Khalifa Sall : Les députés non inscrits et ceux du groupe Liberté et démocratie quittent officiellement la commission ad hoc
Les députés non inscrits et leurs collègues du groupe Liberté et démocratie ont décidé "unanimement et solidairement" de quitter la Commission ad hoc, chargée de la levée de l'immunité parlementaire de Khalifa Sall. L'annonce a été faite en conférence de presse, ce jeudi. Les députés de l’opposition avaient, auparavant, claqué la porte de la commission pour protester contre la décision du président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (Bby), Aymérou Gningue. Ce dernier avait solliciter la tenue d'une plénière pour la levée de l’immunité de Khalifa Sall, sans que ce dernier soit auditionné. "Nous rejetons par avance le terrorisme d'État qui cherche à discréditer par l'arbitraire un acteur politique", a déclaré Modou Diagne Fada, qui a parlé au nom des députés non inscrits et ceux de groupe parlementaire Liberté et démocratie. Ces derniers ont dénoncé "une cabale politico-judiciaire sans précédent" contre Khalifa Sall. Selon Modou Diagne Fada et ses camarades de l'opposition, une soi-disant levée de l'immunité parlementaire du Maire de Dakar constitue "une violation de ses droits" en complicité avec les députés de la majorité. À les croire, la procédure judiciaire enclenchée contre le Maire de Dakar, Khalifa Sall, par ailleurs visé par une action pour la levée de son immunité parlementaire est illégale.
Jeudi 23 Novembre 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :