Kaolack : Accusé d'être l'auteur du départ de Bengelloune, le camp de Daniel So annonce deux citations directes contre Abdoulaye Guèye et Serigne Mboup.


Le compagnonnage entre And Nawlé et Kaolack Moo Ñu Ñor n'est plus de mise.
En effet, les deux entités ont fini de consommer leur divorce, à la suite de la sortie conjointe de l'actuel président du Conseil départemental de Kaolack, Ahmed Youssouf Bengelloune et le responsable moral de Kaolack Moo Ñu Ñor, El Hadj Daniel So annonçant respectivement leur départ de la conférence des leaders de la coalition And Nawlé/And Liguéey.
Aussitôt, le camp de Serigne Mboup, par le biais de Abdoulaye Guèye, est monté au créneau pour situer les responsabilités.

"Daniel So ne peut pas troubler le sommeil de And Nawlé. Il fait dans l'intoxication en prônant partout que la conférence des leaders a quitté And Nawlé. C'est faux! Je suis membre de la conférence des leaders et pourtant je suis là avec And Nawlé, Abda Athie est membre, Moussa Diaw de Kaolack Sunu Yitté est membre, Bou Goumbala MTA est membre, Baka Niang est membre de la conférence des leaders et d'autres personnes... M. Bengelloune, ce qui est en train de se passer entre vous et le maire Serigne Mboup ne relève de rien d'autre que d'une intoxication causée par votre entourage proche, en l'occurrence M. Daniel So. Il l'a essayé avec le président Macky Sall qui l'a très tôt démasqué, il l'a essayé avec Me Moussa Diop de DDD, il l'a très tôt démasqué et mis à la porte, il l'a essayé avec le ministre Diène Farba Sarr... Ses bas besoins, il croit qu'il va les assouvir à notre niveau... C'est Daniel So qui fait tout ce tintamarre...", a-t-il regretté.

Avant d'ajouter : "Il est en train de 'soudoyer' le président Macky Sall mais ce dernier ne répond pas".
Pour le camp de Daniel So, cette sortie n'est rien d'autre qu'une campagne de diffamation et de calomnie et qu'il faut apporter la réplique adéquate.
Pape Matar Touré de Kaolack Moo Nû Ñor qui a fait face à la presse, a du coup annoncé deux citations directes contre Abdoulaye Guèye et Serigne Mboup.

La machine judiciaire serait déjà déclenchée pour trois chefs d'accusation, à savoir : diffamation, dénonciation calomnieuses et injures publiques. Et selon Pape Matar Touré, le concerné réclame des excuses publiques de la part de Abdoulaye Guèye ou bien la justice fera son travail jusqu'au bout...

Affaire à suivre !!!
Samedi 16 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :