Émeutes urbaines / Emploi des jeunes : « Il faut une reconfiguration des perspectives.  Les ennemis véritables des hommes de pouvoir ce sont les événements » (Abdoulaye Ndao, Waadial Sunu Ëllëg)


Selon plusieurs observateurs, l'affaire Ousmane Sonko/Adji Sarr, a été juste l'étincelle qui a mis le feu au pays. La vague de contestation qui s'en est suivie a remis sur la table toute la gestion de la question de l'emploi des jeunes. Il est clair que les jeunes ont envoyé un message aux gouvernants. 

Au micro de Dakaractu, Abdoulaye Ndao revient sur les enseignements des événements qui se sont déroulés dans le pays, sur la solution pour régler définitivement le sous-emploi des jeunes et sur la posture que son parti compte adopter aux prochaines locales. Selon lui, "il nous faut revenir sur le chemin de l'essentiel, il nous faut  mobiliser cette population, sa frange jeune qui constitue le pilier de notre émergence", a dit le natif de Koumpentoum.

Toujours selon lui, "ces événements ne sont que l'expression d'une colère, d'un magma de frustrations. Il faut donc une reconfiguration des perspectives en s'adossant sur des valeurs et sur les priorités. La pandémie nous a appris à changer nos façons de voir les choses et les ennemis véritables des hommes de pouvoir ce sont les événements", a dit M. Ndao.
Samedi 13 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :