Diamniadio/CFPA : « Ce centre est conçu par l’État pour un montant de 3.217.277.170 milliards de fcfa... avec une capacité d'accueil de 300 apprenants » (Dame Diop, MEFPAI).


Après la construction des centres de formation sur le BTP et les métiers de la mécanique, initiée par le chef de l’État, un nouveau centre de formation vient d'être finalisé. Il s’agit du centre de formation professionnelle en aviculture (CFPA) de Diamniadio. 

Ce mardi 7 septembre 2021, le ministre de l’emploi, de la formation professionnelle, de l'apprentissage et de l'insertion, M. Dame Diop, a procédé à une visite du nouveau centre de formation.

Selon ce dernier, « ce centre qui est conçu par l’État du Sénégal pour un montant de 3 217 277 170 milliards fcfa en 20 mois, entre dans le cadre de la politique de formation et de l’employabilité des jeunes Sénégalais. C’est un centre de dernière génération qui comporte des équipements de dernière génération, avec une capacité d'accueil de 300 apprenants, permettant de former des jeunes Sénégalais sur les métiers de l’aviculture. L'aviculture est ce secteur qui nous donne beaucoup de satisfaction de nos jours en terme de production de la viande de volaille, mais aussi en terme de création d’emplois.

Dans le contexte où le président de la République a lancé « kheuyou ndaw gni », donc il était important pour le ministère d’accompagner ce secteur, en formant de jeunes Sénégalais aux métiers de l’aviculture. Ce centre permettra dès la rentrée prochaine de former de jeunes sénégalais, ce qui leur permettra en même temps d’avoir un emploi. Cela leur permettra également d’entreprendre dans les métiers de l'agriculture parce que nous avons pensé qu'aujourd'hui pour régler la question de l’emploi, il faut forcément passer par l’entreprenariat et nécessairement par un renforcement de la capacité technique », a-t-il dit. En outre, le ministre de  souligner que « la question de la maintenance et de l'entretien sera au cœur de nos préoccupations » et d'ailleurs ce sera noté, rappelle-t-il dans le contrat de performance. 

D'après M. Souleymane Soumaré, DG de ONFP, le centre est construit sur un site de 3 hectares et est financé par la Banque mondiale. Le ministre a voulu déléguer à l'Office national de formation professionnelle (ONFP), la réhabilitation, la construction et l’équipement des centres de formation professionnelle à cause de son savoir-faire.   
Mardi 7 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :