Coups et blessures volontaires : Étudiant en 4ème année de médecine, Serigne Ibrahima Ggingue, fils de Aymérou Gningue, condamné à 1 mois ferme.

Serigne Ibrahima Gningue a été attrait, ce vendredi 25 juin 2021, devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Poursuivi pour coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité temporaire de travail pour 21 jours, il a été condamné à 3 mois d'emprisonnement dont 1 mois ferme.


Coups et blessures volontaires : Étudiant en 4ème année de médecine, Serigne Ibrahima Ggingue, fils de Aymérou Gningue, condamné à 1 mois ferme.

Élève en classe de seconde, le Sieur Mohamed Diokhané a porté plainte contre le prévenu Serigne Ibrahima Ngingue qui s'est avéré être le fils du président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar Aymérou Ngingue pour coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité temporaire de travail de 21 jours. En effet, lors d'un match de basket qui se déroulait au niveau de leur quartier. La partie civile et ses camarades étaient en train de se moquer des joueurs qui ratent les paniers. Et, le Sieur Serigne Ibrahima Gningue l'a pris pour lui. Énervé par la situation, il a ciblé le jeune Mohamed Diokhané. Il a attendu une action de jeu pour lui donner un coup violent qui l’amenait à perdre connaissance. 

 

Serigne Ibrahima Gningue, étudiant en 4 ème année en médecine : «Je  regrette mon acte. Ce n'était pas intentionnel, on jouait ensemble et le coup est parti tout seul. J'étais même surpris de le voir inconscient », se dédouane-t-il.  

 

Élève en seconde, Mohamed Diokhané âgé de 18 ans revient sur les faits. "Il a attendu au cours d’une action de jeu pour s’attaquer à moi, il m’a pris par-derrière c’est pour cette raison que j’ai perdu conscience. J'ai même perdu deux dents", a déclaré le jeune garçon

 

À la fin des interrogatoires d'audience, le prévenu a donné la main au plaignant pour demander pardon. 

Maître Ousseynou Gaye, assurant la défense de la partie civile, a fait savoir au tribunal que le Sieur Serigne Ibrahima Ngingue est un homme violent et dangereux. "Il est coutumier des faits. Car, beaucoup de jeunes de son quartier l’ont affirmé. C'est lui qui fait la loi dans son quartier parce qu'il est fils de Aymérou Ngingue, président du groupe parlementaire du groupe Benno bokk Yakaar", a indiqué la robe noire, qui ajoute que si le prévenu était un footballeur professionnel, il allait être suspendu à vie. Parce que son acte est extrêmement grave. 

 

Selon Me Gaye, la victime a subi beaucoup de préjudices. "Il est en classe de seconde. Il a raté son examen de second semestre à cause de ses aller-retour à l'hôpital. Il a perdu deux (2) dents. Ce jeune garçon est asthmatique. Sa famille a payé 1,7 million pour l'implantation dentaire." Sur ce, la partie civile demandera une somme de 5 millions pour dommages et intérêts. 

 

Pour sa part, le représentant du ministère public a déclaré les faits constants et requis une peine d'emprisonnement de 3 mois dont 1 mois ferme.

 

Quant à la défense du prévenu, l'avocat de la partie civile cherche à sanctionner Aymérou Gningue et c'est pour cela qu'il veut faire condamner son fils. Mon client a regretté les faits, et a demandé pardon au plaignant qui a accepté ses excuses. On ne peut pas le juger quelqu'un parce que son papa est un "tel". Ainsi, il demande au juge de faire une application bienveillante de la loi. 

 

Finalement, le juge a condamné Serigne Ibrahima Gningue à 3 mois d'emprisonnement dont 1 mois ferme assorti d'une amende de 2,5 millions de francs Cfa en guise de dommages et intérêts.

Vendredi 25 Juin 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :