Birkilane : La population fustige la mauvaise qualité de l'eau, l'augmentation brutale des factures et des bons de coupure.


Très remontés contre la " mauvaise gestion de l'approvisionnement en eau dans cette zone, les habitants du département de Birkilane ( Diamal, Mbeuleup, Keur Mboucki, Mabo, Ségré Gatta, Ndiognick et Birkilane commune), ont fait face à la presse pour crier leur ras-le-bol.

" Vraiment, il y a des problèmes et ce sont des problèmes que nous avons tant dénoncés, en vain. Aujourd'hui, nous disons niet à ce que Fléxeau fait vivre à toute une population sans aucune ambition d'y apporter des solutions. Le département de Birkilane  réclame depuis belle lurette, une eau de qualité, l’OFOR ( Office des forages ruraux) avait signé un contrat avec Fléxeau dans le souci de fournir aux populations une eau de qualité et de quantité, d'éradiquer les fuites d'eau, de changer les compteurs, de diminuer le prix de l'eau, de construire un deuxième forage à Birkilane, mais rien n'a été fait jusque là...",  regrette le président de  "SOS consommateurs" du département de Birkilane, Matar Ndao.

" Depuis la venue de cette société, la population est confrontée à de sérieux problèmes : une augmentation du prix de l'eau de 200 à 250 FCFA, une augmentation des bons de coupure de 1000 Fcfa à 2.500 Fcfa, un manque de techniciens sur place, une mauvaise qualité de l'eau et une mauvaise gestion du réseau. Dans la commune de Keur Mboucki, les populations font 3km pour payer la facture d'eau et pourtant un guichet pouvait être installé dans cette commune..." renchérit Makhtar Lô.

Les populations du département de Birkilane ont entre autres fustigé le non respect par la société en charge de la distribution du liquide précieux dans cette zone, de la gratuité de l'eau durant la période du confinement. "Au moment où nous vous parlons, des maisons sont privées d'eau, faute de paiement de factures des mois passés. Alors, nous interpellons le ministre de l'eau sur la situation qui prévaut dans le département de Birkilane ..." ajoute Matar Ndao.

Nos tentatives de joindre les responsables de ladite société sont restées vaines...
Jeudi 2 Juillet 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :