Mort de Modou Diop : Amnesty, RADDHO et LSDH exigent l’ouverture immédiate d’une enquête


Mort de Modou Diop : Amnesty, RADDHO et LSDH exigent l’ouverture immédiate d’une enquête
La Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH), la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) et Amnesty International Sénégal ont appris le décès de Modou Diop alias Seck Ndiaye, arrêté à son domicile à la Médina par cinq policiers du Commissariat Central de Dakar le mardi 19 juin 2018. Il a été par la suite admis à l’Hôpital Principal de Dakar où il est décédé.

Il aurait subi des mauvais traitements selon des membres de sa famille présents lors de   son interpellation.  

Nos organisations exigent l’ouverture immédiate d’une enquête indépendante pour faire la lumière sur les circonstances du décès de Modou Diop alias Seck Ndiaye et de traduire en justice les présumés coupables.

Ont signé :

Sadikh NIASS, RADDHO : 77 633 87 13
Assane Dioma NDIAYE, LSDH : 77 638 79 13
Seydi GASSAMA, AI Sénégal : 77 636 89 59                                                                        
                            
Jeudi 21 Juin 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :