CHEIKH MOUHIDINE SAMBA DIALLO : ' Nos autorités, sachant qu'elles ne sont pas éternelles au pouvoir, s'emploieront toujours à enrichir fils, épouse, frères, tantes et oncles! '


CHEIKH MOUHIDINE SAMBA DIALLO : ' Nos autorités, sachant qu'elles ne sont pas éternelles au pouvoir, s'emploieront toujours à enrichir fils, épouse, frères, tantes et oncles! '
Chef religieux, mais géologue et cosmographe de son état, Cheikh Mouhidine Samba Diallo s'est prononcé, ce lundi, sur le pétrole et sa gestion probable par les autorités Sénégalaises. Pour le guide spirituel des Khadres de Sagn Bambara, '' rien de ce qui passe actuellement dans la pratique et dans les débats ne laissent présager un bel avenir. ''

Visiblement inquiet de l'avenir du pays, le chef religieux voudrait inviter les autorités politiques Sénégalaises à montrer patte blanche pour éviter que le Sénégal ne vive les mêmes cauchemars que le Nigéria, l'Irak etc...'' De Saint-Louis au Cap Skiring , le Sénégal est parsemé de puits de pétrole. Nous avons des richesses à exploiter. Il suffit d'essayer de tromper le peuple pour créer des problèmes. Tromper le peuple c'est procéder à un partage des ressources en singeant l'hyène lorsqu'elle tentait de récupérer les trois tiers du gibier. Je veux juste qu'on évite de diviser les retombées du pétrole en parts inégales et qu'ensuite certains se les approprient  astucieusement. Les usines qui fabriquent le ciment sont en mesure de vendre à 25.000 frs la tonne sans risque de ne pas enregistrer de gros bénéfices. Pourtant, elles vendent leurs produits à des tarifs exorbitants et personne ne les arrête. Chacun poursuit ses intérêts! ''

Cheikh Mouhidine Samba Diallo de réserver un traitement particulier de ce pays, estimant que leur gestion est calamiteuse. ''Nos dirigeants vivaient dans des maisons en banco. Il leur a fallu quelques années au pouvoir pour se construire des châteaux. Nous avons du cuivre, du manganèse, du pétrole. Et le peuple risque de ne pas le sentir au niveau de leurs cuisines. Nos dirigeants, sachant qu'ils ne sont pas éternels au pouvoir s'emploient à enrichir fils, épouses, frères, oncles, tantes et autres acolytes. '' 
Le guide spirituel de Sagn Bambara présidait une cérémonie de récital de Coran, comme c'est de coutume après chaque mois de ramadan...
Mardi 26 Juin 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :