Bruxelles : la question migratoire au centre d’une vive polémique entre la France et l’Italie



Il y a de l’électricité dans l’air entre la France et l’Italie en direction du mini-sommet sur la question migratoire qui se déroule ce dimanche à Bruxelles avant le Conseil européen des 28 et 29 juin.
« Jeudi, Emmanuel Macron a dénoncé la « lèpre » nationaliste qui monte sur le Vieux continent alors que le gouvernement populiste italien reste sur une ligne très dure vis-à-vis des ONG venant en aide aux migrants en Méditerranée », nous apprend Le Parisien.
Réponse du berger à la bergère, le ministre de l’Intérieur italien a répondu à Macron en ces termes : « Nous sommes peut-être des populistes lépreux, mais moi, les leçons, je les prends de qui ouvre ses ports. Accueillez les milliers de migrants et après on en reparlera ».
« Cela risque donc d’être houleux, ce dimanche lors du mini-sommet européen qui va se tenir à Bruxelles sur la question des migrants. Au moins 16 pays devraient finalement participer à cette réunion de crise », prévient le journal.
Samedi 23 Juin 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :