Battre le Japon passe par la répétition de ce fameux match référence qui a permis de terrasser l’ogre polonais.


Dans notre entendement, un match référence offre la recette tant recherchée pour mettre au point un projet d’équipe et asseoir une philosophie de jeu.
Le projet d’équipe est le palier supérieur qui permet de rompre avec les sempiternelles interrogations d’une sélection sans cesse renouvelée ou remise en question. Désormais avec ce repère le coach travaille avec un groupe de performance restreint apte et outillé au niveau de toutes les lignes pour le haut niveau. Il n’existe plus d’exercices périlleux pour le choix des hommes.
Poste pour poste le staff technique est fixé sur les compétences qu’il faut pour répondre aux exigences de la haute compétition et mettre en application les structures sur lesquelles repose la philosophie de jeu. Avec notre 4 2 3 1 structurel dynamique en zone presse fondé sur le harcèlement et la conquête du ballon notre philosophie de jeu consiste à perturber l’adversaire en vue de le déstabiliser dans son approche tactique. Ceci se traduit par des phases de reconversion usantes en impact physique et qui en appellent à un réel esprit de sacrifice, d’abnégation et de dépassement des joueurs. Dans ce schéma, pour ne rien concéder, le talent se fond dans le collectif au nom de la solidarité de groupe. Ceux qui ont joué ce match contre la Pologne ont fini de mettre à l’aise le coach et son staff parce qu’ayant répondu physiquement présents, parce que volontaires et généreux dans l’effort mais surtout rigoureux et disciplinés sur le plan tactique.
A notre humble avis si l’équipe répète le match sérieux livré contre la Pologne, elle fera plier le Japon et s’ouvrir les portes du deuxième tour. Nous ne voulons pas jouer aux devins mais nous suspectons les nippons de fermer le jeu, d’essayer de nous avoir à l’usure. Leur bloc bas avec ou sans le ballon est un piège pour nous aspirer et trouver la profondeur directe et compter sur leur vitesse pour placer des offensives en attaque rapide.
Nous avons les moyens de les dominer physiquement au milieu de terrain et en défense mais il faudra demeurer sérieux, rigoureux et vigilants. Au plan tactique celle qui respectera au mieux et le plus longtemps les dispositifs structurels aura gain de cause.
Autant demander à nos lions de faire preuve de rigueur et de concentration pour ne rien lâcher. Enfin sur le plan offensif, que ce soit en attaque placée ou en attaque rapide il faudra jouer juste, travailler la précision et être réaliste. Nous en avons les capacités physiques et techniques si nos attaquants font preuve de lucidité tout simplement.
A vos Godasses braves lions.
Sportivement
Lamine Konté
Directeur Technique DUC
Samedi 23 Juin 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :