Wade-Fada : Le coup de fil qui annonce le clash

Abdoulaye Wade a joint au téléphone Modou Diagne Fada pour lui annoncer qu’il avait choisi Aïda M'bodj pour le remplacer au poste de président du groupe parlementaire libéral, «au nom de la parité». Après avoir fait comprendre au secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds) que «parité ne veut pas dire rotation», Fada lui a clairement fait savoir qu’il ne se pliera pas.


Wade-Fada : Le coup de fil qui annonce le clash
Selon des sources autorisées de Libération, le secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds), Me Abdoulaye Wade, a joint au téléphone Modou Diagne pour lui annoncer qu’il avait choisi Aïda M'bodj pour le remplacer à l’Assemblée nationale, comme président du groupe parlementaire libéral. Un coup de fil qui a fini de creuser encore le fossé qui séparait les deux personnalités. Lors de cet échange, Me Wade s’est voulu clair à l’endroit du député originaire de Darou Mouhty : «J’ai choisi Aïda M'bodj pour respecter la parité».
Mais la réponse de Modou Diagne Fada est tombée, cinglante : «Je suis désolé, mais parité ne veut pas dire rotation».
Les mêmes sources ajoutent que la communication téléphonique a été très houleuse d’autant que Fada a clairement fait comprendre à Me Wade que sa décision était nulle et qu’il ne comptait pas s’y plier. Une défiance palpable depuis hier.
Le même jour, Modou Diagna Fada a boycotté la conférence de presse que donnait l’opposition parlementaire. Mieux, il a convoqué une rencontre du groupe des «réformateurs» pour dérouler sa stratégie de résistance. D’un autre côté, Wade aussi ne baisse pas les armes. Il a personnellement appelé au téléphone tous les députés de son parti pour leur demander de soutenir la candidature de Aïda M'bodj.
Pour rappel, le comité directeur du Parti démocratique sénégalais (Pds) s’était réuni la semaine dernière avant de donner mandat à Wade pour choisir la composition du groupe parlementaire libéral. Les députés sont convoqués en séance plénière demain pour l’ouverture de la session unique de l’année 2015-2016 de l’Assemblée nationale.
Lundi 12 Octobre 2015
Dakaractu




1.Posté par Ouakamois le 12/10/2015 12:52
Ce n'est pas un probléme de promoteurs c'est Youssou Ndoye qui a vendu une chose qui ne lui appartient pas. les Ouakamois ne le laisseront pas faire les autorités sont averti. Tu ne sera plus protégé Wade est parti la justice est la justice sera dite. Ton forcing ne passera. Nous sommes pas un pays de justice.



Dans la même rubrique :