Révision du procès du Père François Lefort : La Cour demande un supplément d'informations avant de statuer


Révision du procès du Père François Lefort : La Cour demande un supplément d'informations avant de statuer
Condamné en 2005 à 8 ans de prison pour viols et agressions sexuelles sur des mineurs au Sénégal dans les années 90, le Père François Lefort a toujours clamé son innocence. La justice a répondu favorablement à sa demande de révision de procès. Il y aura donc une suite au procès du prêtre. La Commission d’instruction de la Cour de révision et de réexamen a ordonné un supplément d’information.
Le Père Lefort avait été condamné à 8 ans de prison, en juin 2005, dans une affaire d’agressions sexuelles et viols sur quatre Sénégalais âgés de moins de 16 ans. Les faits reprochés remontaient à 1994, dans un foyer d’enfants des rues au Sénégal, où il travaillait, et à son domicile de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de- Seine). Il avait été également condamné pour tentative de corruption de mineurs sur deux autres.
Le prêtre et médecin français a toujours clamé son innocence. Après le rejet d’une première requête, François Lefort en avait déposé une deuxième en 2016, car plusieurs de ses accusateurs s’étaient rétractés. L’avocat du père Lefort demande que ces rétractations soient vérifiées et que ces nouveaux éléments soient examinés par la Commission de révision. A son retour d’Afrique, avant sa condamnation, le père Lefort a exercé dans le Clunisois.
Il vit aujourd’hui en Saône-et-Loire.
Mardi 28 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :