La Suède refuse une permission de sortie à Julian Assange pour assister à un enterrement


Le parquet suédois a refusé à Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, une suspension de son mandat d'arrêt européen qu'il avait demandé pour pouvoir assister à un enterrement. Julian Assange, poursuivi par la justice américaine et suédoise, réside depuis 2012 à l'ambassade d'Equateur à Londres où il a fait une demande d'asile.

"Le procureur a rejeté la demande en l'absence de texte dans la loi suédoise pour attribuer une permission de sortie, ou faire par quelque autre moyen que ce soit une exception à une décision de Justice sur une incarcération ou à l'émission d'un mandat d'arrêt européen", ont précisé les magistrats suédois dans un communiqué, sans indiqué à quel enterrement l'Australien souhaitait assister.
L'Australien de 45 ans est poursuivi en Suède pour viol, après la plainte d'une jeune femme sur des faits remontant à août 2010. Il clame son innocence, et dénonce une manoeuvre dans le but de le faire extrader vers les États-Unis en raison de son activité militante.


La Suède, après lui avoir permis de quitter le territoire cet été-là, a ensuite tenté de l'arrêter. Une fois épuisé tous les recours, il était entré dans l'ambassade équatorienne en juin 2012 pour y demander l'asile, et n'a pas pu quitter ces lieux depuis.

avec AFP
Vendredi 28 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :