LUTTE CONTRE LA DROGUE : Un ressortissant français à la tête d'un vaste réseau de production organique et de trafic d'une nouvelle variété de drogue arrêté à Toubab Dialaw


Le mercredi 08 mars 2017, les éléments de la section opérationnelle de l’Office Central pour la Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) exploitant un renseignement anonyme faisant état d'un réseau de culture organique, de production et de trafic de cannabis variété '' SKUNK'' à Toubab Dialaw non loin de l'hôtel Pierre de Lys, se sont transportés sur les lieux aux fins d’investigations.
     
Guidés par la forte odeur caractéristique des plantations de cannabis et le bruit généré par le matériel de production de cette substance, les éléments de l'OCRTIS ont identifié l'appartenant où s'exerçait le trafic intense de cette nouvelle variété de drogue.
       
A l’issue de l’opération, ils ont appréhendé un ressortissant français en possession de vingt-deux (22) paquets de cannabis ''SKUNK'' prêt à être vendus d'un poids total de 2,6 kg et neuf (09) boules de haschich d'un poids total de 1, 23 g.  
Il convient de souligner que le sachet de 100g de ''SKUNK'' est vendu à 500.000 FCFA.
       
Une perquisition menée dans l'appartenant où logeait le ressortissant français s'est soldée par la découverte d'une véritable industrie servant de production organique de cannabis et de trafic. Le matériel et les plantes de cannabis trouvés ont été saisis.

Le ressortissant français a reconnu la paternité de la drogue qui lui a été présentée,  avant de citer un de ses acolytes, maghrébin, impliqué dans la commercialisation de la 
substance prohibée.
L'enquête se poursuit.


Le Bureau des Relations Publiques de la Police Nationale

 


Vendredi 10 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :