John Kerry et Mimi Touré exhortent les membres de la Commission Nationale Électorale kenyane à honorer la mémoire de leur collègue Chris Msanto assassiné.


L'assassinat le week-end passé du chef des opérations électroniques de la Commission Electorale Indépendante du Kenya a suscité l'émoi général dans le pays et relancé la psychose de revivre les événements sanglants des élections de 2007 et de 2013. Dans le cadre de leurs concertations avec les principaux acteurs du processus électoral, John Kerry et Mimi Touré ont exhorté les membres de la Commission électorale (IEBC) à honorer la mémoire de leur défunt collègue Chris Msanto en donnant le meilleur d'eux-mêmes afin d'assurer la transparence et la libre expression des citoyens. Mimi Touré a insisté sur la nécessité pour l'Afrique de tourner la page des élections controversées source d'instabilité. 
Lundi 7 Août 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :