Dangote Ciment : La tête du directeur général réclamée, le personnel menace de perturber le fonctionnement de la cimenterie


Dangote Ciment : La tête du directeur général réclamée, le personnel menace de perturber le fonctionnement  de la cimenterie
Mauvaises conditions des travailleurs et  refus de dialogue de la direction, le Collège des Délégués du Personnel de Dangoté Ciment monte au créneau pour  s'insurger contre l’entêtement de leur Directeur Général  Luk Helterman.
Suite à son préavis de grève, la Direction Générale continue de faire la sourde oreille et reste  insensible au sort des travailleurs et à leurs préoccupations qui s'articulent autour des points suivants:
- Absence d'organigramme et de fiche de poste
- Retard dans la finalisation des grilles de salaires et de la classification des catégories
- Refus de la Direction de revaloriser les salaires des travailleurs pour les aligner au traitement en cours dans le secteur
- Refus de la Direction générale d'octroyer aux ayants droit la prime de production aux ayants droit
- Refus de la Direction Générale de démarrer et de subventionner la Restauration
- Retard accusé dans la réduction du quota des travailleurs expatriés et dans la responsabilisation des travailleurs nationaux
- Retard du paiement des rappels différentiels des heures supplémentaires sur les contrats de 48heures.
- Retard dans la finalisation des questions liées aux transports du personnel
- Revalorisation du Statut des cadres et le règlement définitif des heures supplémentaires
Dans un communiqué le Collège des Délégués du Personnel de Dangoté Ciment affilié à la Fgts interpelle le Pdg Mr Aliko et exige le départ immédiat du directeur général.
Le Collège des Délégués du Personnel de Dangoté Ciment qui compte passer à la vitesse supérieure n'exclut pas de bloquer le fonctionnement de la cimenterie.
Jeudi 26 Janvier 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :