DIOURBEL - Les jeunes de Benno Bokk Yakaar regrettent la violence et démontent l'opposition


DIOURBEL - Les jeunes de Benno Bokk Yakaar regrettent la violence et démontent l'opposition
"Les querelles de positionnement et de leadership, les violences entre camarades de partis ''... voilà les maux qui peuvent freiner la marche vers des victoires en 2017 et 2019, respectivement aux élections législatives et présidentielle de la coalition Benno Bokk Yakaar. C'est du moins ce qui a été tiré comme conclusion du conclave que les jeunes de la coalition ont déroulé à Diourbel, ce week-end.
Sous la houlette d'Ousmane Mara Diop, un appel au calme a été lancé. '' Nous gagnerons à travailler la main dans la main pour être à l'abri de mauvaises surprises lors des prochaines joutes électorales ',' dira le porte-parole du jour.

Les jeunes de Bby déploreront cette '' politique de victimisation '' du maire de Dakar et de ses souteneurs. '' Le Président  Macky Sall ne peut pas être concerné par une caisse d'avance supposée dilapidée par un maire ou par des coups de feu tirés sur des assaillants, encore moins par une bagarre entre membres d'un même parti ou entre époux et épouse ''.  Ousmane Mara Diop d'être plus précis.
''Khalifa Sall n'a qu'à prouver qu'il n'a pas touché à cet argent de la caisse d'avance.
Barthélémy Dias devrait, lui, remercier le ciel pour avoir recouvré la liberté de sitôt malgré ce qu'il avait dit, Bamba Fall devrait justifier qu'il n'a rien à voir avec cette histoire de la maison du Parti socialiste et quant à Abdoul Mbaye, son problème est strictement conjugal '. Les jeunes d'annoncer une victoire du Président Sall sans difficulté en 2019.
Mardi 28 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :