CORRUPTION PRÉSUMÉE À L’IAAF : Habib Cissé, ex-conseiller juridique de Lamine Diack, libre


Après six jours de détention préventive, Habib Cissé, l'ancien conseiller juridique de Lamine Diack à la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a été remis en liberté. Toutefois, il n’est pas totalement libre de ses mouvements, car il reste toujours sous contrôle judiciaire. ‘’Son placement en détention provisoire était totalement injustifié. Rien dans l'évolution du dossier, ni aucun risque de fuite, ne justifiait cette incarcération’’, ont réagi ses avocats, qui avaient fait appel de la décision. Selon le site lequipe.fr, Habib Cissé, mis en examen pour corruption début novembre 2015 en même temps que Lamine Diack, est soupçonné d'avoir été missionné par ce dernier pour trouver des arrangements avec la Fédération russe d'athlétisme, en échange de fonds.

La même source rappelle que le mis en cause, avocat de profession, s'était vu confier à la fin de l'année 2011 le suivi des passeports biologiques des athlètes russes et s'était fait remettre une liste de sportifs soupçonnés de dopage, soit 23 noms. Parmi lesquels, la Russe Liliya Shobukhova. Cette marathonienne, finalement suspendue en avril 2014 pour dopage, a déclaré avoir payé 450 000 euros afin de pouvoir participer aux Jeux de Londres en 2012 et de cacher les données anormales de son passeport biologique, document qui rassemble tous les résultats de contrôles sanguins. L’affaire a fini par éclater au grand jour, en décembre 2014, et a valu à Lamine Diack une mise en examen pour « corruption » et « blanchiment aggravé », de même que le médecin français Gabriel Dollé, chargé jusqu'à la fin 2014 de la lutte antidopage au sein de l'IAAF.

Enquete
Mardi 25 Octobre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :