AFFAIRE AÏCHA DIALLO : Mballo Dia Thiam (SG SUTSAS) invite Macky Sall à « convoquer d’urgence les assises nationales des urgences »


AFFAIRE AÏCHA DIALLO : Mballo Dia Thiam (SG SUTSAS) invite Macky Sall à « convoquer d’urgence les assises nationales des urgences »
En visite syndicale dans les régions de Sédhiou et Ziguinchor, le secrétaire général du Syndicat Unique des Travailleurs de la Santé et de l’Action Sociale (SUTSAS), a rencontré ses collègues, dimanche à Ziguinchor. 
Pendant cette rencontre, Mballo Dia Thiam a invité le Président Macky Sall à « convoquer d’urgence les assises des urgences ». « Nous invitons Mr. le Président de la République à convoquer d’urgence les états généraux des urgences » a-t-il martelé.

    Pour lui, « cela s’impose dans notre pays pour résoudre définitivement la question des urgences et nous avions dit cela depuis longtemps, c’est-à-dire depuis qu’on a commencé la loi hospitalière ».  Sur ce, Mballo Dia Thiam a déclaré : « c’est depuis lors, que nous avons constaté que les urgences et l’indigence constituaient le ventre mou de la réforme hospitalière ».

Le SG national du SUTSAS d’ajouter : « on a, depuis des décennies, interpellé le Gouvernement sur ces questions et très peu de choses ont avancé notamment quant au recrutement et la formation des urgentistes, l’ouverture des filières à l’ENDSS ».

Mballo Dia Thiam a informé qu’ils ont d’autre part interpellé le Gouvernement sur la nécessité de faire des investissements pour la prise en charge des urgences, particulièrement à travers le budget consolidé d’investissement, mais ce dernier n’y a pas répondu favorablement. « Or, pour les urgences, les équipements et la logistique sont lourds » a-t-il précisé ajoutant que « la question de Pikine hante les esprits, on ne sait pas qui a tort qui a raison ».

Sur la tentative de suicide, la semaine dernière, du directeur de l’hôpital régional de Sédhiou, Mballo Dia Thiam a indiqué que « les syndicalistes de Sédhiou qui font l’objet d’inquisition voire de commérages sont dans leur droit puisqu’ils ne font que de la revendication ».

Il a insisté sur le fait que le conflit était « inhérent à l’activité » du directeur de l’hôpital.
Dimanche 29 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :