DAKARACTU.COM

RÉFÉRENDUM A TOUBA - Des Mbacké-Mbacké « du Non » démasqués

Mardi 8 Mars 2016 - 18:06


RÉFÉRENDUM A TOUBA - Des Mbacké-Mbacké « du Non » démasqués
La récente sortie d’un groupe de Mbacké-Mbacké invitant les populations de Touba à voter Non lors du prochain référendum n’a pas été sans soulever l’ire du collectif des jeunes Chefs religieux républicains. 
Dans l’entretien exclusif qu’il accorde à Dakaractu, Serigne Kamal Mbacké Moustapha accuse certains d’entre « ces détracteurs du Président Macky Sall » de courir derrière des strapontins. C’est le cas de Serigne Cheikhouna Mbacké qui aurait demandé au Président Macky Sall l’octroi d’un poste d’ambassadeur et de Serigne Djily Mbacké dont l’unique ambition est de gagner des marchés. « Nous allons dans les prochains jours produire des documents pour montrer aux Sénégalais que certains chefs religieux sont manipulés par des marabouts Mbacké-Mbacké politiciens. La rencontre de Darou Khoudoss a été initiée par des chefs religieux sincères mais manipulés par des marabouts qui n’ont d’yeux que sur l’argent » assure Serigne Kamal Mbacké qui rappelle que Serigne Djily Kébé souffre déjà de l'antipathie de ses pairs depuis qu'il a été choisi pour conduire l'université de Touba. 
« Plusieurs dignitaires de la ville sainte se sont opposés au choix porté sur sa personne prétextant qu'il n'a pas les bagages intellectuels requis pour diriger une telle institution.  Pire, ajoute Serigne Kamal, Djily et ses complices se sont attachés les services de juristes véreux pour faire croire à leurs parents que le Président de la République a introduit dans son projet de révision constitutionnelle des zones d’ombre capables ultérieurement de légitimer l’homosexualité au Sénégal. Nous sommes en train de faire le tour de ces Mbacké-Mbacké pour leur faire comprendre qu’ils ont été manipulés et qu'une personne comme Serigne Moustapha Mbacké Ibn Serigne Cheikh Gaindé Fatma est un chef de parti, le parti NASROU en l'occurrence. Il a vécu des années aux USA sans rien réaliser alors il ne faut pas qu'il vienne semer le désordre. Nous sommes au courant de leur rencontre du 12 mars à Kaolack mais nous les attendons du pied ferme.» Notre interlocuteur d’assurer que le Oui triomphera sur le Non au soir du 20 mars 2016. Affaire à suivre…


Dakaractu



1.Posté par mouride le 10/03/2016 08:36
allahou akbar je ne les vois pas en temps que Marabout mais des opportunistes car le legs de Serigne touba est plus important et plus méritoire que la politique

News | Contribution | Photos | Vidéos



SUR FACEBOOK





SUR TWITTER