Enlèvement bébé Aïda : après quatre jours, les enquêteurs tiennent une piste sérieuse.


Enlevée depuis lundi dernier, à 10 heures 30, bébé Aïda, âgée d'un an et demi, est toujours introuvable. Mais les enquêteurs ne désespèrent pas et tiennent désormais une piste très sérieuse.

Selon nos confrères du journal Libération, sa mère Kiné Diop et son père Saloum Diagne surnommé " Zale make-up" ne dorment plus. Le lundi 20 juin, vers 10 heures 30, leur fille Aïda, âgée d'un an et demi, a été enlevée par une mystérieuse dame devant le domicile familial à Pikine Tally Bou Makk. Une affaire qui mobilise les services de police, notamment le pôle d'enquêteurs spécialement chargé de traquer la ravisseuse. Cette dernière, a été filmée par une caméra de surveillance de l'agence Cofina se trouvant au marché Zinc de Pikine. 

Dans la vidéo, on voit la ravisseuse d'un pas assuré, tête baissée, tenant Aïda dans les bras. Selon toujours libération, un premier suspect femme a été interpellé avant une perquisition dans son domicile. Mais, elle a été relâchée faute de preuve. Cependant, une nouvelle piste très sérieuse est explorée...par la police. Dans tous les cas, les enquêteurs semblent écarter la piste criminelle. Tout au plus, cette affaire ressemble, à plusieurs niveaux, à celle relative à l'enlèvement de C.I. Thiané en 2017. 

Pour rappel, cet enfant, âgé à l'époque de 17 mois, avait mystérieusement disparu à Diamalaye, le 17 avril de cette année, en marge de la commémoration de l'appel des Layènes. Ce n'est que le 17 mai 2017 qu'il avait été retrouvé par la Dic alors sous le commandement du commissaire Ibrahima Diop, l'actuel directeur de la sécurité publique. L’enfant était durant tout ce temps dans le Saloum, plus précisément au village de Nguékokh Kahone. La Dic avait interpellé le chef de famille, son épouse et leur fille qui était la ravisseuse. Tout de suite après son forfait, cette dernière s'était rendue à la gare des baux maraîchers pour rallier son village en compagnie de son enfant qui était très bien traité.
Vendredi 24 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :