DAKARACTU.COM

CHEIKH ABDOU MBACKÉ MOURTADA : « Nous estimons le Président pour le respect qu’il voue au Khalife des Mourides »

Jeudi 17 Mars 2016 - 12:56


A Touba, il y a aussi des jeunes Mbacké-Mbacké qui soutiennent à fond le Président de la République, sa démarche et son projet de référendum. C’est le cas de Serigne Cheikh Abdou Mbacké, fils de Serigne Mourtada Mbacké Ibn Khadim Rassoul. Le Mbacké-Mbacké trouve aberrant le comportement de certains de ses parents qui devraient accorder un respect sans pareil au Chef de l’Etat pour son attention à l’égard de Touba et son Khalife. «  Le respect et le dévouement que le Président de la République a montrés a l’endroit du Khalife Général des Mourides doivent nous inciter à ne pas tenir des propos discourtois à son endroit. L’islam nous l’interdit, la morale aussi. »


Le Mbacké-Mbacké de saluer « l’attitude exemplaire du Président Macky Sall qui a, par rapport au référendum, choisi de s’ouvrir au Khalife Général des Mourides pour lui présenter les points contenus dans son document. Certes, dit-il, « cela a permis de répondre aux accusations portées sur ses ambitions,  mais aussi de prouver, encore une fois, tout l’attachement qu’il voue à Serigne Sidi Mokhtar Mbacké. ». il félicitera le Chef de l’Etat qui a accepté, sur demande du Patriarche de Gouye-Mbinde, d’enlever de son projet le caractère intangible de la laïcité.  


Il s’avouera inquiet des querelles qui émaillent la campagne électorale. « Le débat suscité par le référendum du 20 mars commence à atteindre des niveaux insoupçonnés. Nous assistons à des querelles de part et d’autre, la tension est forte.  Pour la stabilité du pays , nous devons adopter un comportement républicain car au soir du 20 mars qu’importe l’issue de cette consultation populaire, c’est le Sénégal qui en sortira vainqueur... » 

 Cheikh Abdou Mbacké de terminer par dire que l’opposition et la société civile se doivent d’accepter la main tendue du Président pour un climat politique apaisé.


Dakaractu



1.Posté par mamadou talla le 17/03/2016 19:00
La réduction du mandat à 5 ans est une bonne chose pour la démocratie sénégalaise. Donc un président ne pourra faire que 2 mandats de 5 ans maxi. Le retrait de l'intangibilité de la laïcité me rassure personnellement car nos valeurs seront préservées. Que la paix règne au Sénégal

News | Contribution | Photos | Vidéos



SUR FACEBOOK





SUR TWITTER