Afrique de l’Ouest-Sahel : ARTICLE 19 réclame une enquête indépendante sur les meurtres et la disparition de journalistes.


Les attaques terroristes contre les journalistes dans la région du Sahel méritent une attention particulière, a affirmé dans un communiqué lu à Dakaractu, l’organisation de défense des droits humains, ARTICLE 19.

Condamnant fermement les récentes attaques terroristes contre des journalistes au Mali et au Burkina Faso, ARTICLE 19 a déploré le meurtre de deux (2) journalistes espagnols et d'un écologiste irlandais, ainsi que la disparition d'un Burkinabé dans l'est du Burkina Faso le 26 avril.

L’organisation plaide ainsi l’ouverture immédiate d’une enquête indépendante, impartiale et crédible sur ces meurtres et ces disparitions et invite le gouvernement burkinabé à agir pour que la vérité soit faite sur ces tragiques événements et que les auteurs soient traduits en justice.

Les deux journalistes lâchement assassinés travaillaient sur un documentaire anti-braconnage au moment de leur mort. Pour ce qui est de l’enlèvement au Mali, depuis le 8 avril, du journaliste indépendant français et correspondant de plusieurs médias internationaux et locaux, Olivier Dubois, ARTICLE 19 appelle les autorités à faire tout ce qui est en leur pouvoir, conformément aux normes internationales humanitaires et droits humains, pour qu'il puisse rentrer chez lui sain et sauf.

L’organisation exprime, toutefois, sa solidarité envers les journalistes et les médias qui travaillent dans des conditions de sécurité difficiles dans la région du Sahel et en appelle à une réponse coordonnée, inclusive et multisectorielle contre le terrorisme dans cette région, conformément aux normes internationales humanitaires et droits humains.
Lundi 10 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :