DAKARACTU.COM

ALIOU DIA, MAIRE DE MBEULEUKHÉ SUR LE RÉFÉRENDUM : « Nous disons ‘’Oui’’ à l’appel de l’honneur »

Samedi 12 Mars 2016 - 13:01


ALIOU DIA, MAIRE DE MBEULEUKHÉ SUR LE RÉFÉRENDUM : « Nous disons ‘’Oui’’ à l’appel de l’honneur »
La recommandation de Léopold Sédar Senghor à travers l’hymne de la jeunesse était une réponse positive tant qu’il s’agit de répondre à l’appel de l’honneur. C’est aujourd’hui le cas avec le référendum qui appelle à la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit. Les réformes au nombre de quinze sont, autant qu’elles sont, bénéfiques à la nation sénégalaise : c’est un appel à l’honneur.
L’avis est d’Aliou Dia, leader de la Convergence pour le Renouveau et la Démocratie (CRD). Ce dernier a affirmé, hier, face à la presse qu’il dira ‘’OUI’’ à l’appel du Chef de l’Etat avec qui il est totalement en phase dans le cadre de la réforme de la Constitution prévue ce 20 mars.
«La consigne est donnée, nous votons ‘’OUI’’ au niveau de notre parti», a-t-il dit.
Poursuivant, il note que la commune de Mbeuleukhé (département de Linguère, région de Louga) est dans la dynamique de la communication autour d’un ‘’OUI’’ massif et compte battre le record. «Nous avons la chance d’être majoritaire dans la localité. En effet, je suis le maire et nous promet- tons la victoire du ‘’OUI’’ au soir du 20 mars», a rassuré M. Dia.
Ce, parce que, souligne-t-il, toutes les instances de sa formation politique se sont réunies à la base et ont déjà pris partie par rapport à ce référendum qu’il considère en outre comme une consolidation de la démocratie.
Revenant sur le sens de cette consultation populaire, il dira qu’il n’existe pas une manière plus démocratique de toucher à la Constitution que de demander au peuple de se prononcer sur les réformes de manière souveraine. «Auparavant, en tant que pouvoir exécutif, le Chef de l’Etat a sollicité l’avis du pouvoir législatif, à travers le président de l’Assemblée nationale, et du pouvoir judiciaire via le Conseil constitutionnel», a rappelé le maire de Mbeuleukhé.
«Maintenant, il faut comprendre que quelque soit la promesse que le Président Macky Sall a pu tenir devant la population, il ne saurait peser devant le serment de respecter et de faire respecter la Constitution. C’est ce qui justifie son choix de respecter la décision rendu par le Conseil constitutionnel de maintenir la durée du mandat jusqu’en 2019», ajoute-t-il avant de retenir que ce référendum est synonyme de tranquillité judiciaire, sociale, et permet de fortifier et de consolider notre démocratie.
«C’est pour cette raison que nous cultivons la paix et sommes totalement en phase avec le Président de la République. Cette réforme verrouille la Constitution et va empêcher son tripatouillage à l’avenir. On n’aura plus la latitude de toucher et de retoucher à souhait la Constitution», conclut Aliou Dia.


Dakaractu

News | Contribution | Photos | Vidéos



SUR FACEBOOK





SUR TWITTER