Viol sur mineure suivi de grossesse : Le procès opposant M. Fall et F. Dia est mis en délibéré pour le 12 mai


Viol sur mineure suivi de grossesse : Le procès opposant M. Fall et F. Dia est mis en délibéré pour le 12 mai
Tailleur de son état, A. Fall, âgé de 35 ans a comparu pour viol sur mineure suivi de grossesse. Ce dernier, pour sa défense, affirme que sa victime, F. Dia, âgée de 16 ans ne l’a indexé que dans le but de gagner de l’argent de sa part. M. Fall soutient que F. Dia lui a été présentée par une copine d’une vingtaine d’années, avant de soutenir que c’est la fille qui a demandé à avoir des rapports sexuels.
Le procureur soutient que la fille souffrait de crises d’épilepsie, et constituait donc une proie facile pour le sieur M. Fall. Ce qui fait que le délit de détournement de mineure a été retenu en présence d’un certificat médical montrant une grossesse assez évolutive.
M. Fall a usé, selon le procureur de différents métiers avant d’affirmer à la barre être un transitaire.
L’avocat de la défense soutient que son client n’a pas menti, et n’a pas totalement tort. Car, selon lui, c’est la fille qui est venue le chercher pour lui demander de l’argent . Et c’est ainsi qu’il soutient : « il n’y a pas de pédophilie, les crises épileptiques ne sont qu’un prétexte. C’est les policiers qui ont voulu l’enfoncer. »
Et pour apporter une preuve à ses dires, il mentionne l’absence douteuse de la partie civile, et aussi le fait que les ébats résultant de viol n’aient pas suscité la curiosité des habitants de l’immeuble où se sont déroulés les faits. Le procès est mis en délibéré le 12 mai prochain...
Vendredi 6 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :