Thérèse Faye de l’APR : « Si Idrissa Seck veut vraiment aider le Sénégal et les étudiants, il doit ramener les 44 milliards des chantiers de Thiès (…) Abdoulaye Wade est à l’origine de tous les problèmes de son fils Karim Wade »

Membre de la jeunesse apériste, du secrétariat exécutif de l’APR et ancienne syndicaliste, Thérèse Faye regrette la mort de Bassirou Faye qui l’a personnellement touchée en tant qu'ancienne de l’Ucad. Elle donne ici, des solutions de sortie de crise,apte à régler les problèmes de l’université.
La directrice générale de la Case des Tout Petits s’est attaquée à Idrissa seck et à l’ancien président Abdoulaye Wade. Entretien


Thérèse Faye de l’APR : « Si Idrissa Seck veut vraiment aider le Sénégal et les étudiants, il doit ramener les 44 milliards des chantiers de Thiès (…) Abdoulaye Wade est à l’origine de tous les problèmes de son fils Karim Wade »
Mort de l’étudiant Bassirou Faye… Des solutions pour la crise universitaire
 
D’abord nous regrettons cet acte, le condamnons aussi. Nous présentons à la suite du chef de l’Etat, nos sincères condoléances à la famille éplorée et la communauté universitaire. C’est vraiment regrettable qu’un jeune étudiant, plein d’avenir soit tué dans ces conditions. Nous le condamnons et souhaitons que l’enquête révèle toute la vérité.
Les solutions durables pour la crise universitaire peuvent être traitées sous plusieurs angles :
 
Sur ce plan pédagogique, le président de la République Macky Sall a pensé à des réformes qui vont régler beaucoup de problèmes pédagogiques avec la création des amphithéâtres, la prise en charge des besoins et préoccupations des étudiants, concernant les inscriptions, les bourses d’études et les rapports entre étudiants et professeurs mais aussi le financement de l’université, le financement des facultés, le financement des départements.

Parce qu’aujourd’hui, il faut reconnaître que le principal problème de l’Ucad, c’est un problème de financement de la prise en charge des préoccupations des étudiants.
Une faculté ne doit pas manquer de papier pour les examens des étudiants, tout comme des moyens de financer la recherche comme celles des sciences et de la médecine. Alors il faut des réformes pour une solution durable.
Parce que dans tout l’espace Uemoa, ce qui se passe à l’université Cheikh Anta Diop, n’existe nulle part.
   
Sur le plan du règlement et de la discipline, on constate qu’il y a de plus en plus de violence dans l’université. Il y a des infiltrés qui viennent commencer et rentrent ensuite chez eux.
On a constaté aussi qu’il y a plus de 32 000 boursiers fictifs. Des étudiants qui n’ont que la carte étudiant, qui n’ont jamais mis les pieds à l’université et réclament des bourses.

Les réformes du président Sall sont arrivées au bon moment pour aider l’université. Elles visent à améliorer les conditions de vie des étudiants et des professeurs.
le président Macky Sall a fait ses études à l’Université Cheikh Anta Diop, il maîtrise les réalités de l’université pour y avoir accompli son cursus scolaire. Il en connaît les difficultés et c’est parce qu’il les a vécues qu’il pourra apporter des solutions durables.
J’ai confiance en lui et ses réformes et si on garde un peu patience, les résultats suivront bientôt. 
 
 
Suivi de l’enquête pour sanctionner le coupable…
 
Nous nous réjouissons de la volonté du président Sall de suivre l’enquête jusqu’au bout, mais aussi de la volonté de l’Etat de faire appel à des experts étrangers pour élucider ce meurtre.
Il y a eu des morts à l’université, mais jamais les enquêtes ne sont allées jusqu’au bout, alors si le président décide de la suivre personnellement, cela veut dire qu’il y a du changement de la gestion du pays.
L’exemple de l’étudiant Balla Gaye est là, depuis 13 ans, l’assassin court toujours. Ce n’est pas normal dans un Etat de droit où nous sommes tous régis par une justice. L’affaire Me Sèye aussi est là, et on ne sait pas qui l’a tué, jusqu'à présent.

Un étudiant a été tué par balle, il est important que celui qui a commis cet acte soit identifié et sanctionné.
C’est pourquoi, le mouvement des élèves et étudiants républicains que je dirige, et moi même, remercions le président de la République pour cette décision. Cela montre juste que les choses ont changé et qu'il n'y a plus de volonté au sommet de l'Etat, de travestir malversations, complot ou manquement.  Nous louons le courage du président Macky Sall.
Sinon le MEER se mobilisera pour accompagner le corps de Bassirou jusqu’à sa dernière demeure.
 
La politisation de la mort de Bassirou Faye
 
Nous regrettons cet état de fait. D'ailleurs, essayer de faire de la politique dans un moment pareil, résulte de l’inconscience ou de la folie.
Bassirou est parti! Ne serait-ce que par respect pour sa mémoire et pour sa famille, personne n’a le droit de politiser cette mort.
Les étudiants devaient régler ce problème de façon syndicale avec le seul habilité à prendre des décisions, Macky Sall.

Ce qu’on doit savoir, c’est qu'il n'y a qu’une personne habilitée à prendre des mesures, c’est le président de la République Macky Sall. Ni Abdoulaye Wade, ni Idrissa Seck, ni une autre personne.
Les étudiants et les professeurs seront bientôt reçus par le président de la République Macky Sall. Ils doivent se préparer pour une solution durable et ne pas se faire distraire par des gens qui n'ont ni le pouvoir, ni la capacité de décision. Utiliser la mort d’un innocent à des fins politiques, c’est pathétique et irresponsable!
Il faut que les politiciens soient sérieux et qu’ils respectent les étudiants qui seront sans doute demain, les leaders de ce pays. Il faut essayer de bien gérer la situation en donnant des conseils avisés.
Il ne faut pas que les étudiants tombent dans le piège de politiciens corrupteurs à souhait. Encore une fois, nous félicitions le président Sall pour le discours responsable qu’il a tenu à son arrivée à Dakar.
 
Les attaques de Idrissa Seck
 
Idrissa Seck est l'Ebola du Sénégal depuis les chantiers de Thiès. Il est animé par la jalousie, car la population a choisi Macky Sall et non lui pour en faire le quatrième président de la République du Sénégal.
Quand j’ai vu les étudiants chez lui, j’ai été choquée. Les étudiants ont fait leurs études et ont plus de niveau que lui. Comment peuvent-ils exposer les problèmes de l’Ucad à quelqu’un qui n’y a jamais été, quelqu’un qui n’a jamais achevé des études universitaires.

Aliou Sow le lui a dit récemment! Idrissa Seck n’a jamais été à Princeton. Idrissa Seck ne peut pas être une référence pour les étudiants. Il n’a ni le génie, ni l’intelligence, ni la sagesse et le niveau n’en parlons pas.
Les milliards volés dans les chantiers de Thiès peuvent payer une année entière des bourses à l’Université. S’il aime vraiment son  pays, il n’a qu’à rendre l’argent ou construire avec une nouvelle université. Le protocole de Rebeuss est là! Les deals avec Abdoulaye Wade sont là! Les milliards pouvaient servir à mettre les étudiants dans de bonnes conditions. Mais si l’argent destiné à la bonne marche du pays est volé, on ne peut rien faire. Il joue sur la communication, car il est dans une position inconfortable pour diriger les Khalifa Sall, Abdoulaye Baldé etc. c’est mon analyse politique.

Idrissa Seck a été mis en prison pour avoir pris l’argent du peuple. Il a gaspillé l’argent pays. On se souvient des 150 000 F par véhicule quand il été ministre du commerce.
Alors s’il est convaincu que nous devons tous nous mettre ensemble pour régler les problèmes de l’université, il n’a qu’à apporter avec lui les 44 milliards volés dans les chantiers de Thiès.
 
L’argent de Wade aux étudiants…
 
Ce sont les étudiants eux-mêmes qui l’ont dit. Ils ont déclaré qu’il a remis 1,5 million de CFa aux étudiants qui étaient partis le voir, sans compter les autres sommes données en cachette. Les étudiants doivent être responsables et ne pas commercialiser le dossier de Bassirou. Ils n'ont qu'à se concentrer sur leurs responsabilités de syndicalistes.

Wade est connu pour ses magouilles et complots. C’est un vieux fou qui voit le mal partout. Pour lui l’argent peut régler tous les problèmes du monde.
Et s’il fait tout cela, c’est pour empêcher la tenue du procès de Karim Wade, son fils. Il veut inciter les étudiants à mettre le feu dans le pays pour que le procès de son fils ne se tiennent pas. Il ne lui rend pas service, car si vraiment comme ils le disent Karim est innocent, le procès est sa voie de salut. C’est par ce procès qu’il doit passer pour s’innocenter. Mais vous savez, Abdoulaye Wade est la principale cause des problèmes de son fils. Si Karim Wade est là où il est en ce moment, c’est à cause de Abdoulaye Wade.

On n’a jamais vu les fils de Senghor ou de Diouf à la télé, ou occuper des postes. Mais Wade est venu, il a mis son fils au dessus de tout le monde.  Il est donc à l’origine de tout ce qui lui arrive aujourd’hui.
Le procès est en cours et nous, jeunesse apériste, nous soutenons la justice et le gouvernement dans cette démarche qui est le résultat d’une demande sociale.
Abdoulaye Wade n’arrivera pas à empêcher ce procès. Nul n’est au dessus de la loi. La justice est unique et Karim Wade ne peut pas avoir sa propre justice au détriment des autres.
Si Karim Wade a volé, il doit rendre cet argent, car nous en avons besoin. D’autres libéraux ont rendu en douce. Ce qui a permis la construction de l’université du Sine Saloum.

Les 75 milliards de l’affaire Mittal vont servir à construire d’autres universités comme celles de Diamniadio etc.
Samuel Sarr aussi devra répondre de ses accusations. Le président de la République est une institution. Et l’accusé de voler et loger plus de 7 milliards dans un compte de Bank Of America, est grave. Il doit prouver ses dires devant la justice.
 
Dernier mot…
 
J’appelle à la paix et à la sérénité. Le Sénégal appartient à nous tous et nous devons le protéger et ne pas nous laisser manipuler.
Encore une fois nous présentons nos condoléances à la famille de Bassirou et prions pour le repos de son âme...
Jeudi 21 Août 2014
Dakaractu



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

62.Posté par oma le 29/08/2014 19:14
tu nas pas droit a la parole

61.Posté par Mamoud le 28/08/2014 18:42
Contribution :

REPONSE A L'APR (Association des Perroquets de la Rue-publique) !


Le retard du Sénégal vis à vis de ses voisins sahéliens se creuse davantage depuis quelques années comme l'atteste plusieurs publications des institutions internationales. Mais, au lieu de travailler à résorber ce gap qui s'aggrave depuis que leur mentor a été élu, les partisans de Mackyavel, conglomérat des nullards et oisifs, n'excellent que dans la profération d'insanités, de calomnies, d'insultes d'extrême bassesse. Et, il est plus que facile de deviner leur cible préféré : Idrissa SECK. Ah oui ! puisque Mackyavel avait déjà fait la plus grosse part du boulot avec une machination politico-médiatique durant cinq bonnes années (2004-2008) pour salir le seul wadiste que ses acolytes et lui-même ont toujours envié d'être plus compétent, plus juste et loyal qu'ils ne pourraient jamais prétendre l'être.

Raison pour laquelle ces exercices d’abjection de la part des « petits perroquets de rue-publique » comme Abdou Mbow, Thérese Faye, Mame Mbaye Niang, … n'ébranlent nullement les jeunes et les cadres de Rewmi qui préfèrent de loin competir dans l’arène des idées nobles et du travail décent.

Cependant, ce qui peut nous ulcérer c’est surtout lorsqu’ils se plaisent à jouer aux intellos amnésiques ou aux pauvres patients atteints d’Ebola cervical, pour demander « qu’est-ce qu’Idy a fait pour le Sénégal en étant ministre ?». C’est peine perdue pour eux car répondre à cette interrogation, ne leur servira nullement de « Sérum » anti-mythomanie étant donné qu’ils préfèrent les fameux compliments de son Excès-lâche Marième.

Piqure de rappel pour ceux qui en valent la peine !
Dès son accession à la primature (4 novembre 2002 au 21 avril 2004), Idy a amené le taux de croissance du PIB de 0,7 à 6,7 % grâce à une équipe compétente et dynamique qu'il a coachée et ses stratégies politiques saines et novatrices.

Idy a également conduit à l’achèvement PPTE permettant l’annulation de plus de 600 milliards de dettes du Sénégal et le rééchelonnement d'une autre partie de cette dette à des conditions plus souples.

Tous ces exploits réussis en 17 mois de primature, ont permis au Sénégal d'être solvable sur le marché financier international pendant une décennie encore, c'est-à-dire jusqu'à nos jours. On comprend bien que Karim et son père aient pu abuser de l’aisance qu’offre une ardoise de dettes assez propre pour courtiser abondamment les pétrodollars asiatiques et se lancer dans l’organisation de mondanités gabegiques et futiles.

Par ailleurs, avec sa fameuse trouvaille des "Grappes de convergence", Idy a entamé une politique ambitieuse de rénovation et modernisation de toutes les villes du Sénégal grâce à des "fêtes de l'indépendance décentralisées". Il a commencé par la ville de Thiès avec des chantiers qui lui ont valu la jalousie et l'ostracisme dont on a tous été témoins. Malgré cela, les thiéssois se sont réjouis à sa juste valeur de ses résultats, même inachevés et lui vouent toujours une fidélité infaillible.

Bien avant cela, de 1995 à 1998, en héritant du ministère le plus stratégique et vital après la dévaluation du Franc CFA (Ministère du Commerce, de l'artisanat et de l'industrie), Idrissa Seck avait déjà réussi des exploits qui ont tellement étonnés le Président Abdou DIOUF que celui-ci eu l'idée de le corrompre en le faisant transhumer au PS à coup de milliards. C'était méconnaitre la loyauté et l'engagement du jeune d' à peine 40 ans qui préféra rester Directeur de campagne de Wade en 2000 après avoir été emprisonné en même temps que lui en 1998.

De ce fait, on peut tout taxer à Idrissa Seck sauf de ne pas être précocement très compétent, de n’avoir fait des sacrifices pour Wade et mis son talent au servir de son pays.
Mais, dans mon pays, c’est quand on est compétent et vertueux, qu’on a les plus puissants et farouches ennemis : Abdoulaye Wade, Mackyavel, Ousmane Ngom, Cheikh Tidiane Sy, … ect, qui dit pire ?

Toutefois, Idy est une chance pour un pays comme le Sénégal, dans le pouvoir comme dans l’opposition, il pèse d’un poids estimable pour l’équilibre de notre démocratie et l’efficacité de notre gouvernance. Il n’accepte jamais de jouer les compromis compromettant la survie et l’émergence de notre nation, comme le font actuellement la majorité de gauche (PS, AFP, PIT, LDMPT,…)

Ainsi, même les incidents les plus regrettables de son parcours politique, à savoir son entrevue inopinée avec Wade en 2007 ainsi que son erreur d’avoir retourné au PDS en 2009, restent appréciables de manière subjective. Car si l’on se met à sa place et qu’on interroge le contexte, si l’on connait l’altruisme et la fidélité en amitié qui ont toujours animé le Président de Rewmi, on peut aisément comprendre qu’il ne pouvait que faiblir devant tant de chantages portant sur l’oppression de ses proches : Bara Tall, Ibrahima Touré (Ito) et sa famille, Me Nafisatou Diop Cissé (à l’époque), … etc.

Qui vivra, verra ! Mais, que les sénégalais l’élisent ou non lors de la prochaine présidentielle, ils regretteront tôt ou tard d’avoir méconnu les valeurs et les compétences de Idrissa Seck comme ce fut avec Mamadou DIA et Cheikh Anta DIOP.

Hélas, mon peuple s’éveille certes, mais souvent bien tard !

Mamoud DIALLO,
Médiateur Pédagogique
Cadre Rewmiste Convaincu


60.Posté par mortallagueye le 26/08/2014 15:33
l,urgence é d répondre aux aspirations du peuple,l.opposition è ds son droit mé il fau une opposition intelligente k,un état a besoin.

59.Posté par Boulen niou fonto le 25/08/2014 10:50
Mais si vous dites a idrissa de ramener les milliards des chantiers de thies dites a macky sall de ramener les milliards de taiwand

58.Posté par khalé khaliss le 22/08/2014 23:16
Ay way sénégal dal mo nèkh ko teup rèk wakh loula nèkh so boké ci gouvernement bi kèn doula wakh dara so bokoul gnoubteuthie la li foumou amm doyna warr. dém lènne fowi té bayi IDY dou sènn moromou mame sankantou make sènne baye bayilènne IDY té yalla takh. lillahi warasoul. dièm léna lidieuneti problèmou université mo guenn ak you sénégalé yi nite gni sonounagnou tropp.

57.Posté par gars le 22/08/2014 14:27
Pds sont tous des voleurs. Bayilene macky mou liguey

56.Posté par Merci le 22/08/2014 14:21
Macky est un homme d'action wade un feu

55.Posté par Merci le 22/08/2014 14:20
Wa pds dougnou dara. Tass nagnou rewmi. Wade maye gnou. Te ngua tedj sa geumegne

54.Posté par Merci le 22/08/2014 14:18
Thérèse dé fît rek et ça c'est depuis liste bleue nous étions tous à l'amicale

53.Posté par deug le 22/08/2014 14:15
On vous comprends vous etes paye pour insulter le régime sur le net mais macky dou sen moromou baye.

52.Posté par deug le 22/08/2014 14:11
Deug nexeul dal waye Thérèse koukoy khass tamit lou mou wa kh rek moy deug. Courage.

51.Posté par sire le 22/08/2014 14:08
Merci Thérèse tu es brave il faut oser dire la vérité. Le Sénégal en a besoin

50.Posté par oumy le 22/08/2014 14:05
Merci beaucoup président macky sall.Excellent discours à l'aéroport.

49.Posté par marie le 22/08/2014 13:59
En tout cas elle a bcp de dignité cette Thérèse. Manshala

48.Posté par fa le 22/08/2014 13:57
Sacrée Thérèse. Elle est très pertinente. Wade et Idy nous embêtent

47.Posté par fa le 22/08/2014 13:54
Senegal Yeoulene. Idy Dou dara

46.Posté par rone le 22/08/2014 10:40
mai kioloi therese rombouna idy nakh o moins ell ell es directrice par rapor a ton iresponsabl de leader ki restera un simpl griot

45.Posté par rone le 22/08/2014 10:38
o contrair lebou kham foumouy takhaw mo takh mou nek kelkun dans par contr ton pere ne fai k laver des voitures pauvre ,minable

44.Posté par titi le 22/08/2014 10:35
toi boukhaba si tu connaissais theres et k tu reconnai avoir partager le pavillon b o moment ou ell se bâtai pr ses Etudes toi ttu te ranger derier l campus en lui lechan ses pieds .domeram

43.Posté par mel le 22/08/2014 10:31
vs pouvez dire c ke vs voulez mai mom yayame la liguey motakh mou rawlene.

1 2 3 4


Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016