Relations tendues entre Macky Sall et ABC : Marième Faye Sall ou le début d’une série de problèmes


Relations tendues entre Macky Sall et ABC : Marième Faye Sall ou le début d’une série de problèmes
DAKARACTU.COM - Avant son voyage à Bruxelles en octobre 2012, le président Macky Sall a adressé aux autorités saoudiennes une demande de 30 invitations royales pour le pèlerinage. Celles-ci donnent droit à quelques menus privilèges, dont les Africains sont très friands. Cette demande est restée sans réponse. Le président fait alors une autre demande de 15 invitations, qui essuie également un refus diplomatique dans lequel les Saoudiens indiquent que cette pratique est révolue, ne se fait plus que de façon exceptionnelle et surtout au moins deux mois avant le début du pèlerinage pour 3 personnes au plus. En réalité, la Première dame souhaitait se rendre à la Mecque avec sa mère, en profitant de ces fameuses invitations pour accomplir le pèlerinage dans des conditions plus confortables. En sa qualité de ministre des Affaires étrangères, ABC intervient et obtient malgré des délais courts les 3 invitations royales. Seules deux personnes en profiteront : ABC et l’une de ses épouses. Mieux, son avion a pu atterrir à la Mecque, alors qu'à partir du 20 octobre 2012 l'espace aérien au dessus de la Mecque est fermé justement pour cause de pèlerinage. Déçue, Marième Faye Sall est alors entrée dans une colère noire.
A-t-elle interpellé son époux sur la question ? En quels termes ?

Toujours est-il que cet épisode a été la goutte qui a fait déborder le vase et précipiter la décision de se débarrasser de ABC, alors qu’il accomplissait le 5e pilier de l’Islam. En effet, son limogeage est intervenu alors qu’il était aux lieux Saints de l’Islam. Au-delà, de cette affaire, d’autres bras de fer avaient fini par rendre les relations entre les deux amis tendues. C’est ainsi que la méfiance et la distance se sont progressivement installées. Il faut certes reconnaitre que ABC, au vu de la nature de ses relations avec le Président, avait de par son comportement, du mal à faire la part des choses entre l’amitié et le nouveau statut de chef d’État de son ami. Ce sentiment a conduit parfois le géniteur de l’APR à adopter, à son corps défendant ou sans le savoir, une attitude de défiance et de désinvolture qu’un Président ne peut tolérer, lorsqu’il est piqué au vif dans son orgueil. Faut-il rappeler que c’est Macky Sall qui a été élu et non ABC, quelles que soient leurs excellentes relations par ailleurs.

Au Sénégal, le Président de la République nomme aux emplois civils et militaires. Les Affaires étrangères et la défense nationale constituent des domaines réservés, où il a les pleins pouvoirs. Avant de quitter Dakar avec son épouse pour la Mecque, le ministre des Affaires étrangères a signé un arrêté portant affectation de personnels dans nos représentations diplomatiques et consulaires. En effet, la règle veut que les agents, après deux ans au Sénégal, soient affectés dans les missions diplomatiques. Aussi, les départs sont planifiés en général pendant les vacances, pour permettre aux fonctionnaires d’organiser notamment les études de leurs enfants dans leur pays d’affectation. Après avoir signé donc l'arrêté d'affectation des agents le matin du 22 octobre 2012, le président de la République demande la suspension immédiate de toutes les affectations jusqu'à nouvel ordre. ABC apprend la nouvelle dans la voiture qui le conduit à l'aéroport. Arrivé à La Mecque, il s'entretient au téléphone avec le président. Ils ont une discussion houleuse sur ce sujet, et ABC décide de mettre sa démission dans la balance, suite à de nombreux autres désaccords. En effet, ABC était opposé à certaines décisions prises par le chef de l’État: la réduction de la durée du mandat, l'augmentation du nombre de ministres, etc. En outre, ABC a vécu comme un désaveu et une humiliation, la décision du Président de la République consistant à valider tous les arrêtés avant leur publication.

Par ailleurs, le président a fait des nominations qui n’étaient pas du gout de ABC: Mme Seynabou Gaye Touré (qui deviendra Ministre déléguée chargée des Sénégalais de l’extérieur), comme administratrice du Fonds d'appui à l'investissement des Sénégalais de l'Extérieur; Amadou Diallo dit Diallo Beauvais, Consul général du Sénégal à Paris. Ce citoyen français et fonctionnaire au Conseil général de Picardie ne devait pas être nommé à ce poste selon ABC, tout comme son adjointe Mme Mbacké, à qui on reproche d'être analphabète.

Enfin, lors de la visite du premier ministre canadien en octobre 2012, un dîner a été donné au palais. ABC s'est présenté à la porte faisant face au Sénat, les gendarmes lui demandent de se diriger vers la porte face au building. Il s'exécute. Arrivé, son garde du corps est mis à l'écart et un gendarme demande à ABC de laisser son téléphone au poste de sécurité et de se soumettre à une fouille, après passage par les portiques de sécurité. Le ministre des Affaires étrangères d’alors fait remarquer au gendarme que c'est la première fois qu'on lui fait subir un tel traitement en sa qualité de ministre de la République et numéro deux du gouvernement dans l’ordre protocolaire, après le Premier ministre. Le gendarme lui répond qu'il a reçu des instructions en ce sens. C’est sur ces entrefaites, que ABC quitte alors le palais à pied pour regagner son cabinet à la Place de l'indépendance.

Après l’avoir limogé du gouvernement et tenu à l’écart de la gestion du pays et du parti, le Président de la République vient de le décharger de toute responsabilité politique au sein de l’APR. Un premier acte avant son exclusion pure et simple du parti ?
Lundi 11 Novembre 2013
Dakar actu



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

28.Posté par APR pur et dur le 13/11/2013 03:17
macky a trahi tous les militants de l'apr

27.Posté par Sidiki Diouf le 12/11/2013 08:33
Vous ne faites que raconter des mensonges sur Matiéme Faye Vous êtes méchants et vulgaires.

26.Posté par €uro le 12/11/2013 01:28
Je vois qui tirait les ficelles sur la manipulation pour faire croire il y a une guerre Aliou Sall contre Marieme Faye Sall. Maintenant c clair y avait des posts trop contre MFS.

25.Posté par amineta DIOP JS medina le 12/11/2013 00:49
APR encore au moins ligueye lene té bayi tiowly kholene si bamba fall Medina

24.Posté par ibson le 11/11/2013 20:43
je pense que les problemes de ABC sont a rechercher dans l accuse de trafique d influence . rappelez vous du premier voyage de Macky comme president aux etats unis . les senegalais avaient organisé un diner avec tous ceux qui voulaient faire des affaires avec le senegal qui avaient deboursé des milliers de dollars pour etre a la table du president. Macky ne s est pas presenté . les senegalais deçus ont tapé sur la table . ABC avait promis la venu du president sans sont accord ?beaucoup en sont sùr mais Macky ne tolère pas le traffique d influence et si vous etes attentif lors de la fete musulmane suivante dans son discours il l a souligné. pourquoi ?

23.Posté par Strong Man le 11/11/2013 20:16
Les sbires commencent à vocifèrer pour garder leur pitance; HONTE à Vous les "amis" d'hier Mbaye Ndiaye, ALy Ngouille Ndiaye, Mor Ngom mais DIEU est juste, sachez qu'on ne pourra jamais arréter la mer avec ses bras et demain vous allez tous vous agenouiler devant ABC.

22.Posté par IBRAHIMA SOW le 11/11/2013 18:36
DORS BIEN ABC, CES GENS LA NE FERONT PAS LONG FEU. ON T AIDERA A LES FOUDRE HORS DE LA REPUBLIQUE. LE SENEGAL A SOIF ET FAIM. MARIEM EST UNE FEMME, ET ON A RESPECT AUX FEMMES. NOUS AVONS AFFAIRE A CEUX QUI AUJOURD HUI VEULET DETRUIRE LE PAYS ET FOUDRE LE CAMP, ON ACCEPTERA JAMAIS CELA COMME ON L AVAIT ACCEPTE AVEC SON PREDECESSEUR. VIVE LA GUERRE POUR CEUX QUI NOUS DECLARE LA GUERRE. LE SENEGAL EST UNIQUE ET INDIVISIBLE. IL APPARTIEN A TOUTES LES RACES.

21.Posté par bantamba le 11/11/2013 13:58
ma foi ques que la première dame vient faire encore dans cette histoire je pense que ABC n a eu que ce q il mérite en voulant se faire passer en victime .mais tout le monde sait que sa position ne l honore pas et ses prises de décision pour quelque un qui se dise responsable dans ce parti ma foi est très contradictoire.

20.Posté par kaddu le 11/11/2013 13:30
Faut qu'ils dégagent en 2017 ! J'en ai à chier de cette marème Faye, elle m'énerve littéralement, Macky me dégoute je regrette vraiment d'avoir voté pour qqun pour la première fois de ma vie !

19.Posté par babacar le 11/11/2013 12:53
c'est le lobby hall pulard qui entoure Macky qui va le perdre

18.Posté par ZAMIO le 11/11/2013 12:03
CONTINUEZ COMME CA MADAME MARIEME GBAGBO FAIILE SALE. VIVEMENT 2017.

17.Posté par kormor le 11/11/2013 11:28
la honte
macky et son épouse sont nés après la honte comme disent nos amis ivoiriens

16.Posté par kormor le 11/11/2013 11:25
mareme faye et son époux de vrais badolos, assis sur des milliards, ils se permettent de quémander des hadj de luxe et en priorité pour eux

15.Posté par mandimory le 11/11/2013 11:13
mais qui est derriére l'article celui là qui raconte doit en savoir plus donc soit c'est ABC ou MS qui organise une fuite

14.Posté par x le 11/11/2013 11:08
-Parrain de Baba Maal lors de l’anniversaire du Dande Lenol: Macky Sall "dégaine" des millions cfa, via Farba Ngom
-Version faits divers du Yonnu Yokouté: Un Ministre de Macky accusé d’avoir engrossé la fille de son homonyme et tuteur
- Scandale foncier :Ibou Faye, frère de la Première « est accusé d’ occupation illégale du terrain TF 5499/DG d’une superficie de 15200 mètres » ;
- le beau-frère de Macky Sall, Mansour Faye, Délégué générale à la Protection sociale et à la Solidarité nationale (Dgpsn) cité dans un gré à gré de 331 millions FCFA ;
- Grand Yoff : L’argent de Mimi Touré installe un profond malaise dans les rangs de l’Apr ;
- Un conseiller spécial du chef de l'Etat mouillé dans un trafic de visas ;
- Le griot du président se construit un palace à 700 millions aux almadies ;
- Scandale à l’Asecna : Le tout nouveau ministre des transports aériens impliqué dans une affaire de cheque ;
-Trois ministres du gouvernement mêlés à un scandale sexuel ;
- Un marché cassé par l’Armp : On tripatouille au ministère de la communication
- L’IGF (Inspection générale des finance) accable le député-griot attitré de Macky Sall : Le rapport contre Farba Ngom dort dans les tiroirs, depuis deux mois
- « Indemnisation » scandaleuse : Plus de 100 millions de francs CFA à Mbaye Ndiaye et Moustapha Cissé Lô, pour réparer leur exclusion de l'Assemblée en 2009 ;

13.Posté par merci le 11/11/2013 11:07
Mais attendez sénégalais lane motakh gnouy guiss deugue téguessi si sén tank ? En tant que’ami ABC avait pour mission d’assister Macky dans l’ombre mais défouko il se permet di diay loumou nékoul à part sa famille et ses belles familles il n’a aucun point politique , il ne représente rien du tout dans ce pays, mais dommage les sénégalais comme habitude aimant les supposés martyres vont se mettre à prendre sa défense i l y a des postes où un président ne doit faire aucun état d'âme Défense et Intérieur compétence rek mofa waar.

12.Posté par la tendance le 11/11/2013 11:05
tout ce qui se passe c'est mariéme faye,arreter vos mensonges!!!!!!!!!!!!

11.Posté par Broussard le 11/11/2013 11:01
Macky Sall égale 2 mandats

10.Posté par x le 11/11/2013 11:00
-Parrain de Baba Maal lors de l’anniversaire du Dande Lenol: Macky Sall "dégaine" des millions cfa, via Farba Ngom
-Version faits divers du Yonnu Yokouté: Un Ministre de Macky accusé d’avoir engrossé la fille de son homonyme et tuteur
- Scandale foncier :Ibou Faye, frère de la Première « est accusé d’ occupation illégale du terrain TF 5499/DG d’une superficie de 15200 mètres » ;
- le beau-frère de Macky Sall, Mansour Faye, Délégué générale à la Protection sociale et à la Solidarité nationale (Dgpsn) cité dans un gré à gré de 331 millions FCFA ;
- Grand Yoff : L’argent de Mimi Touré installe un profond malaise dans les rangs de l’Apr ;
- Un conseiller spécial du chef de l'Etat mouillé dans un trafic de visas ;
- Le griot du président se construit un palace à 700 millions aux almadies ;
- Scandale à l’Asecna : Le tout nouveau ministre des transports aériens impliqué dans une affaire de cheque ;
-Trois ministres du gouvernement mêlés à un scandale sexuel ;
- Un marché cassé par l’Armp : On tripatouille au ministère de la communication
- L’IGF (Inspection générale des finance) accable le député-griot attitré de Macky Sall : Le rapport contre Farba Ngom dort dans les tiroirs, depuis deux mois
- « Indemnisation » scandaleuse : Plus de 100 millions de francs CFA à Mbaye Ndiaye et Moustapha Cissé Lô, pour réparer leur exclusion de l'Assemblée en 2009 ;

9.Posté par foutaises le 11/11/2013 10:59
Si les faits relatés par l'articles sont avérés, la reaction de Macky a été exagerement disproportionnée à ce qui est reproché à ABC.

Mais il faut quand meme dire qu'ABC a agi comme un lâche!!! Comment sur demande du président tu obtiens 3 visas prestiges, tu t'arroges le droit de prendre les 2 pour ta femme et toi??? Cet attitude est répétée avec sa villa de fonction qu'il avait refusé de quitter.

ABC dafa fokalé!!! C'est un .....

1 2


Dans la même rubrique :
Bétenty, l'abattue

Bétenty, l'abattue - 27/04/2017