Pénurie d'eau à Dakar: L’ACASE, pour une cogestion responsable du secteur


Pénurie d'eau à Dakar: L’ACASE,  pour une cogestion responsable du secteur
L’Amicale des Cadres des Sociétés d’Eau qui regroupe les cadres des trois principales sociétés d’eau du Sénégal (SONES, SDE et ONAS) a tenu à travers un communiqué reçu, à s’exprimer sur l’incident survenu à keur Momar Sarr et au-delà, à dégager sa vision sur la gouvernance du secteur de l’eau et de l’assainissement.
Ils ont d'abord témoigné leur profonde compassion aux populations impactées et également à féliciter toutes les équipes issues des différentes entreprises sénégalaises, qui se sont mobilisées et qui se sont investies nuit et jour, parfois au péril de leur santé pour venir à bout de l’incident.
"Ce qu’il est aujourd’hui convenu d’appeler « l’incident de Keur Momar Sarr » hantera sans nul doute pendant longtemps l’esprit des populations. Jamais en effet depuis l’entrée en vigueur du contrat d’affermage intervenu en avril 1996, le secteur n’aura eu une crise aussi aigue tant par sa durée que par son ampleur" ont-ils dit.
Ils ont aussi noté que la situation qui a prévalu a suscité beaucoup d’intérêt et d’attention de la part de nos concitoyens qui ont formulé à travers les médias, des contributions et avis sur l’incident et au delà sur des questions liées à l’organisation du sous secteur de l’hydraulique urbaine articulée autour du contrat d’affermage.

Selon ACASE, les principales contraintes identifiées à l’époque étaient l’indisponibilité de ressources pour réaliser les investissements, une trésorerie tendue pour la couverture des charges d’exploitation, la réticence des partenaires financiers au vu du faible niveau de performance en terme de maîtrise technique, de recouvrement compte tenu des réalités socio politiques etc.
L'association a salué la réforme qui après17 ans a permis à l’hydraulique urbaine d'être l’un des secteurs qui a enregistré les performances les plus remarquables, plébiscitées par tous les partenaires financiers et citées comme références en Afrique.
Bien évidemment, ont-ils reconnu, un modèle est toujours perfectible et plusieurs défis demeurent, l’incident de Keur Momar en est une parfaite illustration les axes d’amélioration sont encore nombreux . Pour plus de détails lire l'intégralité du communiqué ci-joint.
Mercredi 9 Octobre 2013




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016