Pape Samba M'boup brise le silence et révèle : "Ce que Mamour Cissé n'a pas dit(...) Je milite pour les retrouvailles du père Wade et de son fils Macky et de ses autres fils(...)"


Pape Samba M'boup brise le silence et révèle :  "Ce que Mamour Cissé n'a pas dit(...) Je milite pour les retrouvailles du père Wade et de son fils Macky et de ses autres fils(...)"
DAKARACTU.COM Nous avons manœuvré ferme aux fins d'en savoir davantage sur la supposée brouille entre le chef de cabinet attitré de l'ancien Président Pape Samba M'boup et le leader du Psd-Jant-bi, Mamour Cissé.
Finalement joint au téléphone, Pape Samba M'boup communément appelé Alfred, assez préoccupé par le déroulement du planning de son mentor, de balayer d'un revers de main toute dissonance avec Mamour Cissé. " Je tiens à préciser qu'il n'y aucune brouille entre le Président Wade et Mamour Cissé et je n'ai aucune dent contre lui. Je le considère comme un frère, au même titre que tous les responsables et militants du Pds."
Et Pape Samba M'boup de faire une grosse révélation. "Ce qu'il n'a pas dit c'est que le même jour (NDLR: vendredi dernier), Mamour Cissé a envoyé un sms à 11h du matin au coordinateur du parti Oumar Sarr pour lui dire qu'il quittait la coalition qui soutient Me Wade. Et bizarrement, quelques heures après, précisément à 20h il fait un communiqué pour
déverser sa bile sur moi, arguant que je l'ai chassé de la résidence de Wade. Ce qui est faux! En réalité, il est venu au moment où l'ancien Président avait déjà regagné ses appartements privés. Il avait la latitude de repasser le lendemain, ce qui ne semblait pas l'agréer. Par ailleurs, les chefs de parti comme lui sont prioritaires chez Wade. Je l'ai priorisé sur les audiences. Mais, grande a été notre surprise de voir à travers la presse qu'il a été chassé de chez Wade, alors que tel n'a jamais été le cas. A quelle fin a t-il fait tout ce bruit? Allez savoir! En tous cas, il est toujours le bienvenu chez Wade (...)"
 
Dans la foulée, nous l'avons interpellé sur les retrouvailles tant prônés par d'aucuns. Et Pape Samba M'boup de saluer cela. "Ces retrouvailles sont une initiative à encourager. Je n'ai jamais été d'accord pour la dislocation de la famille libérale. D'ailleurs, j'ai été l'une des rares personnalités du parti à faire des pieds et des mains aux fins de faire revenir à de meilleurs sentiments ces fils de Wade qui sont frustrés, je veux nommer Idrissa, Macky etc..." Selon Alfred, "ces retrouvailles seront profitables aussi bien pour la grande
famille libérale que pour le Sénégal et je m'y active de jour comme de nuit sans tambour ni trompette".
Mercredi 21 Mai 2014




1.Posté par BENAWAAY le 21/05/2014 05:36
et dire que ces malfrats ont gouverné ce pays? senegal

2.Posté par baol baol le 21/05/2014 07:43
Dieu fasse que tu ne réussisse pas car c'est mauvais pour le Sénégal ! Ouvrez les yeux vous n'êtes pas bons pour ce pays !

3.Posté par Développement Personnel le 21/05/2014 08:05
Le chemin de la réussite se distingue par son flanc pénible, sinueux et quelquefois en pente ardue et hasardée. Ces rebords sont fréquemment encore à désobstruer, tant les hautes végétations des entraves y sont présentent. Un autre indice majeur pour le reconnaître ; seuls quelques rarissimes aventuriers l'empruntent et vous ne vous bousculerez pas en route.

Ces secrets désenveloppés dans ce site internet ci dessous vous permettront d'y parvenir. Jetez-y forcément un coup d'œil, si vous voulez que votre vie ne soit pas un échec !

www.gsicoaching.com

4.Posté par Malick le 21/05/2014 09:32
"Pour la grande famille libérale et pour le Sénégal" mdrrrrrrr. C'est gens du PDS pensent vraiment que ce pays s'appelle WADE

5.Posté par TITE LIVE le 21/05/2014 09:50
... SERGENT ALFRED , ALIAS RASPOUTINE DE NDOUMBELANE WAXATINA !

RASPOUTINE RESTE A NDOUMBELANE ET INITIE-TOI AUX VERTUS DU SILENCE ...

6.Posté par mbrue le 21/05/2014 11:15
Hey mboup ki ave nike son elevealekol de medina fille 2

7.Posté par iba sy le 21/05/2014 12:29
PSM pédophile n'est ce pas PSK ?

8.Posté par Leconseiller le 21/05/2014 13:54
Que le Bon DIEU t'entende. Mais pas de négociation secrètes contre les intérêts des sénégalais

9.Posté par tou_bas le 21/05/2014 14:27
aslamou wa aleykoum deuk bou macky mo gueune deuk bou wade

10.Posté par el hadj le 21/05/2014 22:13
Dakar, le 18 Mai 2014
SOS
POUR INSUFISANTS RENAUX DEMUNIS.
Au Sénégal, la dialyse est gratuite dans les centres publics, elle reste cependant très élevée, malgré une subvention consistante de l’Etat, dans les centres privés. Quatre centre privés accueillement les malades qui ne peuvent bénéficier des dialyse gratuites du secteur public :
1. Un centre exploité par la ville de Dakar et un aventurier américain, le centre AMERICARE qui est de nos jours fermé pour intoxication plus que criminelle de 71 sénégalais et disparition de plus d’une soixantaine d’autres pauvres sénégalais, sans qu’aucune forme de sanction ne soit prise à leur encontre, 2. Un centre qui profite d’illégales imputations budgétaires à raison de 75.000 FRS la séance de dialyse soit 900.000 frs par mois. 3. Un centre qui en toute légalité, affiche et exploite des dialyses à 110.000 frs la séance soit 1.320.000 frs par mois. 4. Le centre ICP sur la route de Ouakam , en face de l’université de Dakar qui fait des dialyses à 20.400 frs la séance soit 244.800 frs par mois. Un insuffisant rénal chronique hémodialysé qui ne réussit pas à bénéficier de dialyses, est condamné à mourir en très peu de temps. L’SOS que nous lançons auprès de la communauté nationale et celle internationale, concerne toutes les bonnes volontés à travers le Sénégal et le monde, qui voudront bien assister :
1. RAMA DIALLO : 00 221 77 312 05 82. Elle suit ses séances à Dantec, mais ne peut payer ses analyses ni ses médicaments.
2. FATOU GUEYE : 77 608 72 10. Elle a été intoxiquée à l’aluminium et ne parvient pas à assurer correctement toutes les charges liées à sa maladie.
3. ANNA COUMBA MBATOM SAMBOU : 77 417 67 54 élève à faible revenu.


4. DABA SYL : 77 297 71 76 mère de 6 enfants. Elle a été rendue par son mari à son frère sans ressources, car pour le mari, elle va mourir.
5. BINTA BALDE : 77 355 89 16 situation difficile
6. HAMIDOU MAMADOU BA : 77 638 93 32
7. BINTA SY : situation difficile
8. NDEYE FATOU LABOU : 77 719 37 59 situation difficile.
9. AMY GUEYE THIAM : 77 837 86 situation difficile
10. FATOU THIANDOUM Yarakh : 77 172 14 46
11. FATOU THINDOUM Mbour : 77 645 36 58
12. SALIF DRAME : 77 157 82 08
13. Ababacar Diaw : 77 807 17 75
14. Khordiane Tall s/c Babacar Sylla : 706556918
15. Ousmane Kandji a vendu tous ses biens et ne vit plus à Dakar que grâce à l’aide que reçoit son épouse.
16. IBRAHIMA NDIAYE : 00 221 70 463 75 06 ou au 00 221 77 802 96 33 ; IBRAHIMA est un jeune de Thiaroye sans emploi, fils d’un menuisier à faible revenu. Il n’arrive plus à payer ses dialyses et c’est grâce aux prêts que nous fait ASSOFAL que cet enfant a vécu jusqu’à nos jours.
17. MAGUETTE KASSE : 00 221 77 216 32 54, 00 221 77 617 67 25. Cette dame est non seulement pauvre, mais en plus de son insuffisance rénale, elle est non voyante. Ce sont les fidèles de la mosquée de son quartier qui cotisent chaque vendredi une certaine somme que complète sa famille, pour qu’elle puisse faire une ou deux séances par semaine à 40.400 frs la séance.
18. KHADY CISS : 00 221 76 281 76 62 ou au 00 221 77 927 35 96 ou au 00 221 70 108 92 17, c’est une veuve avec trois enfants, dont le dernier est décédé en couche en raison du traumatisme occasionné par le décès de son mari suite à un accident de la route. Suite à son accouchement, une insuffisance rénale aigüe a été constatée. Des dialyses d’urgence lui ont alors été appliquées, mais elles se sont révélées inefficaces pour empêcher l’insuffisance rénale aigüe d’évoluer vers une insuffisance rénale chronique. L’hôpital Dantec où elle bénéficiait de dialyses d’urgence, parce que ne disposant plus de places libres, lui a alors

demandé de poursuivre ses traitements dans les centres privés. C’est ainsi qui son frère à faible revenu mensuel, l’a prise en charge pour lui assurer des dialyses à 20.400 frs la séances pour 10 au total, soit 440.000 frs, irrégulièrement payées. Quand son frère a de l’argent, elle se rend au centre et quand il n’en a pas, ils restent chez eux. L’assistance de MIRS et les prêts en dialyse du centre ASSOFAL, nous ont permis de faire 5 dialyses sur les 10 du stock emprunté à ASSOFAL. Que va-t-elle faire quand ASSOFAL ne pourra plus la supporter ?
19. ROKHAYA DIAW : 00 221 77 114 44 30 est une orpheline de mère qui vit avec sa tante vendeuse de jus. Elle vient de la dialyse péritonéale et c’est suite à une péritonite qu’elle a après sa sortie du bloc opératoire, été mise en hémodialyse. ASSOFAL nous a prêtés dix dialyses que nous ne sommes pas en mesure de rembourser si nous ne bénéficions pas d’aides.
DIEU merci pour cette petite fille, ce 26 février 2014 le Directeur de l’hôpital de Touba Monsieur Diouf, grâce à l’aide du néphrologue de Touba docteur Baldet, lui ont trouvé une place.
Pour éviter le transport Dakar Touba 3 fois par semaine, 4 fois par mois, la famille a trouvé une généreuse dame de la ville sainte qui accepte d’accueillir la pauvre fille. Nous espérons que de nombreux sénégalais suivront l’exemple de Monsieur Diouf et du Docteur Baldé.
20. RAMA DIALLO : 00 221 77 060 17 12
21. RAMATOULAYE BA : 00 221 77 536 90 15
22. PENDA ELISABETHE FAYE 00 221 77 712 52 79 a 35 ans et est mère de 6 enfants. Elle habite le village de NDIANDA à 6 km de Joal. C’est son frère, cultivateur qui fait cotiser le village pour lui permettre de faire ses dialyses. Elle est à sa septième dialyse à raison de 40.400 Frs par dialyse, soit 282.800 FRS obtenus en vendant 4 vaches du patrimoine familial. Le transport de la patiente et du frère accompagnateur s’élève à 7000 frs par séance. Penda est actuellement hospitalisée au SAMU et le découragement de la

famille est tel que l’irréparable risque de se produire si des âmes charitables n’interviennent pas. Cette famille compte en plus une drépanocytaire sèvere et un épileptique, tous à la charge de la famille.
23. MARIE CLAIRE SAGNA 00 221 77 435 21 89. Mère de 6 enfants, elle a été évacuée de Bignona où elle a contracté la maladie en fin 2013. Son mari à faible ressources financières, a été obligé de se rabattre sur son petit frère en fonction à Dakar, pour lui faire supporter tous les frais de dialyses, d’hospitalisation et de pharmacie. A 6 dialyses déjà, le petit frère a dépensé près de 240000 francs, sans compter les frais de transport, de pharmacie, d’analyse et autres. Cette situation impossible à soutenir par un seul homme qui est lui-même pratiquement l’unique soutien d’une nombreuse famille, doit être supplée par une aide d’urgence, d’où elle puisse venir.
24. SALIOU Kébé 00 221 77 272 18 59
25. Fatou Niang 00 221 77 422 17 11 ou 77 535 19 90 ait ses dialyses à l’hôpital de Grand Yoff HOGY. Elle est mère de six enfants et est veuve depuis 2004. Ses cinq enfants ont été alors pris en charge par le fils ainé de son défunt mari et le dernier par sa petite sœur qui réside dans le Baol. Elle, elle a été rendue à son petit frère, marchand ambulant à « Bountou Pikine ». Ce frère, avec l’aide de marchands ambulants de son secteur, lui paient une chambre à 35.000 FRS, l’eau, l’électricité et ses frais de transport à raison de 5.000 frs par séance soit 60.000 frs par mois. Elle a constamment 22/10 de tension et ne parvient pas à se soigner. Cependant, ce qui lui fait le plus mal, c’est de ne plus pouvoir voir ses enfants, et particulièrement le tout dernier à qui elle ne peut expliquer pourquoi cette incurable maladie l’éloigne de lui. Chaque fois qu’elle réussit à se rendre chez un parent, elle est considérée comme étant une mendiante en quête, alors elle retourne s’enfermer dans sa chambre, dans sa malheureuse et difficile solitude.


Son frère vient tous les jours essayer de lui remonter le moral en essayant de lui redonner le sourire qu’elle a oublié dans sa mémoire. Avec le désespoir et la solitude, elle est devenue indifférente à notre à notre collectif indifférence et essaie sans jamais trouver de réponse à son unique question au DIVIN KHOUA : « pourquoi moi ? ».
26. Fatou Gueye 77 608 72 10 fait ses dialyses à HOGY et ses frais sont pris en charge grâce à l’aide de son beau fils marié à sa fille unique qui est sans emploi.
27. Fatou Ndiaye 77 100 10 68 fait ses dialyses à ASSOFAL, simplement aidés par ses deus enfants sans emplois. Elle a donc décidé de vendre tous ses biens personnels, jusqu’à son portable, et de léguer tous ses biens autres ceux qu’elle a sur son dos. Elle sait qu’elle va mourir.
Ces personnes qui doivent faire leurs dialyses toute leur vie, seraient heureuses de recevoir une main secoureuse pour les aider à subir leurs dialyses et, à couvrir toutes les charges liées à cette maladie silencieusement tueuse.
Si vous recevez cette lettre, ce ne sera certainement pas par hasard. Quelque part, quelqu’un a certainement du nous souffler à l’oreille : « Adressez-vous à cette personne, elle est si généreuse qu’elle vous aidera ou vous trouvera un généreux donateur. »
19.000 insuffisants au Sénégal, 8.000 à Dakar et 4.000 insuffisants supplémentaires par an.
La séance de dialyse à 40.000 frs soit 480.000 frs par mois, toute notre vie ! Nous avons forcément besoin de la solidarité des hommes de bien qui nous tendrons la main pour l’amour de Dieu et rien que pour cet Amour.



Enormes remerciements pour toutes vos généreuses contributions qui seront reçues :
1. au centre ICP, Route de Ouakam au 00 221 33 824 02 07
2. chez la Directrice, Madame Fatou Thiandoum au 77 573 72 86
3. chez le responsable, Mr Ndiaga Marone au 00 221 77 150
Que Dieu vous bénisse pour tout ce que vous ferez et continuerez de faire pour sauver d’une mort certaine les insuffisants rénaux et tout être humain. La récompense divine pour un seul être humain sauvé de la mort, équivalente à celle que reçoit quelqu’un qui aurait sauvé toute l’humanité !
Aidez-nous, pour l’amour de DIEU !
Nous vous remercions de ce que vous ferez et que DIEU vous récompense vous et toute votre famille !


El Hadji Hamidou Diallo,
Président du Mouvement
des Insuffisants Rénaux du Sénégal,
77 444 21 94
fendec@yahoo.fr

11.Posté par VERITE le 22/05/2014 11:10
vous savez, ce Mamour CISSE n'est rien d'autre qu'un vaut rien. Il cherche à créer un buzz, il n'est rien d'autre qu'un opportuniste comme toute sa famille d'ailleurs. Il n'a pas honte, il fait partie des personnes qui cherchent toujours à tromper et rouler ce vieux comme il a l'habitude de le faire. Il ne représente rien du tout, il a profité du vieux et c'est ce qu'il cherche encore. "niakk diome"

12.Posté par jet set massage le 22/05/2014 12:51
UN moment d’extase et de plénitude dans une ambiance chaleureuse ? VOUS AVEZ LE CHOIX ENTRE 6 BELLES ET JEUNES FILLE AGEES DE 22 A 25 ANS…

ON vous invite à découvrir un moment de bien-être et de relaxation en vous abandonnant entre nos mains fées, du massage pour une détente maximale qui vous fera découvrir les sensations positives du toucher .

1H de pur bonheur dans un décor intime dédié à la détente et à la sensualité.

NOUVEAU ! Possibilité de massage à 4 mains

ON vous reçois dans une villa toute entière. Avec ou sans sur rendez-vous.

Sanitaire ultra moderne,

Pour hommes et femmes. Sans attendre contactez-nous au 775987689 ou au 771811999



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016