Mali : lourd bilan des combats entre le Gatia et la CMA dans le nord du pays

Le calme est revenu non loin de Kidal, vingt-quatre heures après les violents affrontements entre le Gatia, progouvernemental, et la CMA, l'ex-rébellion. Mais on le sait désormais, le bilan de ces affrontements est très lourd.


C'est l'une des batailles les plus meurtrières de ces derniers mois entre le Gatia et la CMA. Des blessés de la Coordination des mouvements de l'Azawad sont arrivés ce jeudi à Kidal, selon des sources hospitalières. Par contre, selon les mêmes sources, dans la localité de Gao, ce sont des combattants blessés appartenant au Gatia (Groupe armé des touareg de la tribu des Imerades et alliés) qui ont été admis à l'hôpital.

Des blessés, mais il y a eu également des morts. « Plusieurs dizaines », selon différentes sources, qui affirment que le Gatia a subi « une cuisante défaite ». Sur les réseaux sociaux, des images ont circulé. On y a voit notamment un combattant qui se réclame de la Coordination des mouvements de l'Azawad, l'ex-rébellion. Derrière lui, un véhicule en feu. Il affirme parler de la localité de Takellote, située à une quarantaine de kilomètres de Kidal.

L'endroit était avant les combats considéré comme la principale base du Gatia dans la zone. La CMA revendique désormais le contrôle des lieux.

Lors des violents affrontements, il y a eu également de nombreux prisonniers. Les ex-rebelles de la CMA qui contrôlaient déjà Kidal affirment détenir des dizaines de prisonniers. Ils ont demandé au Comité international de la Croix-Rouge de venir leur rendre visite. Un responsable du CICR dans le nord confirme cette demande.

RFI
Jeudi 27 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :