Macky et ABC réconciliés : Des tentatives pour réconcilier les autres frères de parti et alliés


Macky et ABC réconciliés : Des tentatives pour réconcilier les autres frères de parti et alliés
DAKARACTU.COM - La machine de la réconciliation qui est enclenchée ne va pas s’arrêter à Macky Sall et ABC. Selon nos confrères de l’Obs, plusieurs responsables de l’Apr, à couteaux tirés depuis un certains temps seront invités à enterrer la hache de guerre. Il s’agit des divergences entre Moustapha Cissé Lô et Mor N'gom, entre Mahmout Saleh et ABC et entre Arona Coumba N'doffène Diouf et Ali Haïdar...
Lundi 12 Août 2013
Dakar actu




1.Posté par mbagnick le 12/08/2013 12:16
Les retrouvailles Macky Sall / ABC de ce vendredi, jour de la Korité au Sénégal, marqueront une étape importante dans la vie de l’Alliance Pour la République. En effet, ce parti qui a manifestement cessé d’exister depuis l’arrivée à la présidence de son leader, va incontestablement retrouver le dynamisme qu’on lui a connu dans un passé récent avec la responsabilisation clairement affichée de Maître Alioune Badara Cissé au sein du parti présidentiel, comme le souhaitent les militants de première heure à travers le pays et dans la diaspora. Il était temps de revenir à de meilleurs sentiments quand on sait que l’enjeu reste le véritable développement, programme dont les deux hommes sont, de notoriété publique, à la base de sa conception.
En accompagnant le Président Macky Sall, dans une relation de concertation des plus sincères mais sans tomber dans la flagornerie ou l’invective qui sont les pires ennemis dans ce type de rapport, ABC demeure une des rares personnes sur qui le Président peut compter. C’est un homme qui assume totalement son appartenance à l’Alliance pour la République et qui s’est proposé, seul, à faire le tour du Sénégal et de la diaspora pour réanimer le parti, ceci après sa mission au sein du gouvernement. Mieux, tous les frères de parti se retrouveront autour des deux hommes pour aplanir les différences naturelles. C’est aussi un grand homme d’Etat qui inspire confiance et qui est prêt à défendre les intérêts de la nation avec tout l’engagement qu’on lui connait.
Le mérite de ces retrouvailles revient évidemment à tous ceux qui ont œuvré pour le rapprochement entre les deus leaders d’un parti qui a l’obligation d’être fort face aux enjeux futurs. Sa participation aux affaires publiques est également attendue par les sénégalais qui lui reconnaissent quand même cette rigueur et cette efficacité au travail. Le khalife général des mourides vient, par sa bénédiction, couronner tous les efforts déployés par des responsables et bonnes volontés tels Cissé Lô, Marième Badiane et tant d’autres dans l’ombre. Cette bénédiction doit être comprise comme un signal fort de Serigne Sidi Mokhtar Mbacké, appelant tous les sénégalais à contribuer à la stabilité et au développement d’un pays qui, après 52 ans d’indépendance, à cause des malentendus et des tiraillements malheureux au sein de sa classe politique, cherche toujours la voie pour son émergence.
Vive l’APR ! Vive le Sénégal !

2.Posté par Xam Lepp le 12/08/2013 16:19
Le fait pour ABC de faire le buzz sur un Ndiguel fait en toute discrétion et que ni le Khalife ni le PR n'ont rendu public, montre que l'homme a un agenda personnel. Il,met le presi dans une posture très difficile par rapport à toutes les commaunautes religieuses non Mourides. La diplomatie ne se fait sur la place publique. Personne n'est opposé à ce que le President passe l'éponge. Mais l'initiative doit venir de lui même en tant que "Chef de l'Etat". Pour cela il faut que ABC se mette dans les dispositions de soumission à l'autorité du President Macky Sall. Le PR n'a pas le pouvoir de nommer un beuk nekk chez n'importe quel chef religieux. Pourtant il a aussi des amis chez les khalifes. Le PR ne doit pas imposer de beukk neek à aucun Khalife mais aucun khalife ne doit pas non plus imposer au PR un collaborateur. On a confiance en Macky Sall tant qu'il saura que son autorité n'est en deca d'aucune autre autorité. Dieu a dit dans le Saint Coran que c'est lui donne le pouvoir et lui seul. Alors que Macky Sall n'oublie jamais qu'il n'est redevable que de Dieu. Après ça qu'il donne à chaque autorité religieuse ou coutumière le respect qui lui due mais qu'il fasse aussi respecter son autorité et son pouvoir qu'il détient de Dieu à travers les suffrages des sénégalais.

3.Posté par mor fall le 12/08/2013 21:02
ABC serait un bon ministre de la justice



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016