MACKY SALL : Le début de la fin

« La plus grande ambition de Macky Sall était de devenir Chef de service à Petrosen… » Souleymane Jules Diop


MACKY SALL : Le début de la fin
                                    COMMUNIQUE DE PRESSE DU MSU FRANCE

Les sénégalais ont connu le 23 juin 2011. Ils se souviendront désormais du 29 juin 2014. Pour le MSU France, les tendances lourdes qui se dégagent des élections locales sont nettes, limpides, irréversibles et témoignent d’une véritable déculottée pour le pouvoir en place. En administrant une raclée historique au régime, les sénégalais viennent de mettre fin aux dernières illusions des partisans de l’APR (alliance pour le partage des ressources) et de sceller le destin politique national de Macky Sall dont le terme sera sans aucun doute circonscrit en 2017.
Alors que ces élections locales sont marquées par une abstention record, que de nombreux sénégalais mécontents ont préféré différer leur vote, attendant patiemment 2017 pour porter l’estocade finale à ce régime honni, le parti présidentiel malgré une intense propagande, des milliards déversés, et des centaines de véhicules 4X4 déployés sur le terrain, a été laminé, cumulant défaite sur défaite dans toutes les grandes localités : Dakar, Thiès, Saint Louis, Ziguinchor, Touba, Diourbel, Dagana, Podor, etc…. En vérité, les manœuvres ignobles visant à transformer cette cuisante défaite en victoire médiatique ou juridique, comme c’est le cas à Saint Louis ou Podor ne trompent personne. Le MSU France dénonce avec vigueur le coup de force électoral du pouvoir à Saint Louis et le déploiement disproportionné des forces de l’ordre dans cette région; une tache noire pour la démocratie sénégalaise.
Pour le MSU France, ces élections locales sont la preuve que l’avènement de Macky Sall au pouvoir le 25 mars 2012 est le fruit d’un accident historique. A la tête d’un parti faible et inexistant, le Président se voit désormais contraint d’être à la remorque de Benno Bokk Tass Yakaar, et de négocier en position de faiblesse, avec Niasse, Youssou Ndour et sa caravane inutile, et Tanor pour tenter de sauver, désespérément les meubles.
Le MSU France se réjouit que son appel d’un vote sanction massif ait été entendu par le peuple sénégalais, qui, à travers ce vote, vient de démontrer sa maturité, sa liberté totale, et sa ferme détermination à se défaire d’un régime liberticide, incompétent, sans cap, ni vision. Maintenant que les locales sont derrière nous, le MSU France demande à tous les citoyens sénégalais de se mobiliser, et surtout, de ne pas relâcher la pression. Au vu de la débandade généralisée du camp présidentiel, et de l’effondrement de l’APR qui n’existe plus que de nom, le MSU France lance un appel solennel à Macky Sall afin qu’il renonce à présenter sa candidature en 2017. Pour éviter la mère des débâcles.


Sidy FALL                                                                           Fait à Paris, le 02 juillet 2014
Coordonnateur Général du MSU France
Vendredi 4 Juillet 2014
Dakaractu




1.Posté par Dr MALICK DIOP le 04/07/2014 11:55
APR = ALLIANCE POUR LE PILLAGE DE LA REPUBLIQUE

2.Posté par deug deug le 04/07/2014 12:38
Sidy fall dal ya nékh! mais vs navez pas parlé des grdes villes comme mbour, kaolack, fatick, louga, guédiawaye, pikine et jen passe, et retenez pour votre infos, st louis nest pa perdu. Et kesk PDS a gagné autant pour moi perdu: jules ndéné a perdu, serigne mbacké ndiaye a perdu, ahmadou sall est étalé sur les rails à thiaroye, tata woré et compagnies
475 collectivités locales sur 602 sont favorables aux politiques du chef d'Etat et 30 départements sur 42

3.Posté par boythieees le 04/07/2014 19:47
Deug deug ya wakh deug. Il ne sert à rien de dire des contre vérités par presse interposée. Si la mouvance présidentielle a perdu des villes elle en a gagné d'autres que vous ces "msu" de mes c.... ne disent pas. Je les invite à faire le cumul des voix obtenues et ils verront que BBY est largement majoritaire dans ce pays. Le PDS moom c'est la confirmation qu'ils sont définitivement morts et enterrés.

4.Posté par ngor le 04/07/2014 20:50
Pourtant les Sénégalais doivent soutenir Maky Sall. Rien n'est perdu ne jouons pas avec la République Maky peut mieux faire je vous assure. Soyons patient s seulement

5.Posté par Mamadou ndiaye le 04/07/2014 21:32
MSU.CA VEUX DIRE QUOI?votre animosite contre le president sall et APR est palpable, raison pour la quelle votre analyse est nule..le senegal reste senegal certains idots pensent pouvoir manipuler l opinion des senegalais.Peine perdue, car les senegalais ne sont pas dupe.La mouvance presidentielle est largement en tete,

6.Posté par leuz le 05/07/2014 12:14
macky mom dou dem , nekk len fi di fen rekk , yow jules chaupin va chercher un boulot , sidy di fall a raison ,.doul rekk nguen gi nekke.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016